rezki.net

Accueil > Politique > L’OAS en passe d’être réhabilitée à Marignane

L’OAS en passe d’être réhabilitée à Marignane

mercredi 22 juin 2005, par Rezki Mammar

Les nostalgiques de la terreur de l’OAS attendent avec impatience la date du 6 juillet 2005 pour édifier une stèle à la mémoire de plusieurs figures de cette organisation. Les auteurs de l’attentat contre Mouloud Feraoun seraient ainsi réhabilités en toute impunité. De nombreuses associations se mobilisent.

Farouchement opposée au processus qui a mené l’Algérie vers l’indépendance, l’OAS a multiplié les attentas contre des Français et des Algériens. Les dirigeants de ce mouvement ont été jugé et exécutes le 6 juillet 1962 à une époque où la France appliquait la peine de mort.
Une association est sur le point d’ériger une stèle à la gloire des leaders de l’OAS. Elle le fera le 6 juillet prochain sur une parcelle du nouveau cimetière de cette ville de Bouche-du-Rhône.

Les assassins de Feraoun....

Le monument va rendre hommage en particulier à Roger Degueldre, chef des commandos Delta, à l’origine de l’attaque du 15 mars 1962 contre les Centres sociaux d’Alger créés par la résistante Germaine Tillon. Parmi les victimes figure l’écrivain Mouloud Feraoun, l’auteur du Fils du pauvre, Mac Marchand et quatre autres personnes. L’année précédente, le même Roger Degueldre a été à l’origine de l’assassinat du commissaire central d’Alger.

La République laisse faire

Pour l’association Tizi Hibel, cette stèle témoigne d’une volonté de réhabilitation de l’action criminelle d’activistes pourtant jugés, condamnés et exécutés par la justice de la République. Nombre d’associations dénoncent le manque de réactions des autorités : l’Association des amis de Mouloud Feraoun, la Ligue des droits de l’homme, le Mrap ainsi que des anciens combattants tentent de se faire entendre. Pas facile, le moins que l’on puisse dire c’est que les médias ne sont pas nombreux à relayer l’information

La Ligue des droits de l’homme de Toulon rappelle d’ailleurs que depuis quelques années les hommages aux membres de l’OAS se multiplient dans le sud de la France : une forme de repentance subrepticement imposée à la Nation.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.