rezki.net

Accueil > Brèves > L’Askaf aux Assises contre l’islamisation

L’Askaf aux Assises contre l’islamisation

mercredi 22 décembre 2010, par Nadia Mechiche

L’Association des Kabyles de France a participé aux Assises sur l’islamisation du 18 décembre à Paris dont l’un des organisateurs est le Bloc identitaire, un mouvement d’extrème droite.

Coiffé d’un béret, le co-fondateur de l’Association des Kabyles de France a pris la parole lors des assises contre l’islamisation. Parmi les organisateurs figure le Bloc identitaire, un mouvement d’extrème droite. Arezki Bakir a déclaré qu’il tenait à s’exprimer devant « la vraie France ». L’orateur a apporté son soutien aux participants au nom des « Kabyles de France », en précisant que ceux-ci étaient « bien intégrés ». Sur Kabyle.com, qui a publié une vidéo du discours, les commentateurs ont diversement apprécié cette prise de position de l’Askaf.

Les autres brèves

L’armée algérienne aurait abattu deux chefs islamistes le 5 décembre dernier à Boulefrad (ouest de la Kabylie) selon la presse locale.

Ferhat Mehenni (président du Gouvernement provisoire kabyle) devait être invité sur France Inter le 7 décembre à 6h50. Finalement, le leader autonomiste est passé le même jour sur Beur FM. L’émission sur France Inter a été diffusée le 13 décembre. Ferhat Mehenni a présenté son livre Le Siècle identitaire – La fin des Etats post-coloniaux ( aux éditions Michalon).
http://www.agencedepressekabyle.com/APKabyle/Ferhat-Mehenni%2C-tout-le-monde-l%E2%80%99attendait-sur-France-Inter-et-le-retrouve-sur-Beur-FM
http://www.kabylie-gouv.org/aselway-n-unava%E1%B8%8D-d-inevgi-n,310.html?lang=taq

L’armée algérienne mène une offensive militaire en Kabylie depuis le 9 décembre. Alger fait courir le bruit selon lequel le chef d’Al Qaida AQMI figure parmi les islamistes tués par ses troupes. Pour sa part, DNA Algerie annonce 12 décembre qu’il ne parlera plus de cette offensive, faute d’informations sûres.

Un câble Wikileaks explique comment le DRS a fait tomber les dirigrants de la Sonatrach (dans DNA du 17 décembre). Sous couvert de lutte contre la corruption, le service secret a tenté de déloger le clan présidentiel de la direction de cette société.

El Anka a chanté en arabe sauf quelques titres dans sa langue maternelle, le kabyle, rappelle Le Matin DZ 14 déc. Les internautes ne partagent pas l’enthousiasme du site, beaucoup regrette qu’un aussi grand artiste puisse avoir aidé à la promotion d’une autre langue que la sienne.

Le Gouvernement provisoire kabyle a participé à un colloque de l’Union des patrons et des professionnels juifs de France 12 décembre.

Pour faire oublier sa crise interne, le FLN ressort son arme secrète : la criminalisation du colonialisme. Cette idée a été relancée par le député et patron de presse Abdelhamid Si Affif 18 décembre.

Younes Boudaoud dément avoir lésé ses acteurs, dans un entretien à la Dépêche de Kabylie du 19 décembre.

Le site Rezki.net a atteint ses sept ans d’existence ce 21 décembre. Nous remercions nos lecteurs.

Messages

  • c’est pas gentil de mettre une telle photo juste pour mr bakir alors qu’il y a tant qui taitent en vrai a ces mamelles et que vous épargner.......

    Mais quand on est opposant tout est bon pour cogner...

    J’aimerais juste savoir si possible votre opinion sur cette participation...

  • Arezki Bakir au moins il affiche son identite avec fierte pas comme certains, et pr la photo je suis d’accord avec inad. en tant que kabyle, musulmane et tres laique je suis d’accord avec m bakir et je dis tjrs que ttes les idées des extremistes ne sont pas noires parfois ils ont raison et les" musulmans de france" exagèrent avec leurs demandes craoissantes et il leurs faut des limites.

  • Il faut expliquer à monsieur Bakir que l’ennemi de mon ennemi n’est pas forcément mon ami.

  • Je suis curieux de voir avec quelle alchimie mentale êtes vous parvenus à associer un animal à un kabyle comme vous (supposant que vous l’êtes).

    Je peux effectivement traiter de tous les noms un kabyle comme moi qui insulterait des croaynces nées de notre terroir ; encore que, pas sur le net. Quant à prendre partie pour une croyances imposées (aujourd’hui comme il y a des siècles), ça ne me viendra même pas à l’esprit.

    Bon vent

  • l’ASKAF a fait son travail et point barre !

    les kabyle de France ne sont pas les kabyles de Kabylie et point barre !

    les kabyles de France sont français et ne seront jamais rien d’autre et point barre !

    je ne vois pas ce qu’il y a à discutailler sur cet affaire (avec ou sans béret). Il s’agit d’une affaire française qui se pose en France et en Europe. Aucun pays islamo-arabe (dont la Kabylie) n’est concerné que je sache ! Quel est votre problème ???

  • Les militants d’extrême droite française sont des enfants de chœur comparés aux intégristes islamistes.Le combat contre le salafisme,le wahabisme, une sorte d’islam politique rétrograde,réactionnaire et obscurantiste,doit être l’affaire de tous les hommes libres.Cette pandémie verte néo-fasciste qui paralyse les sociétés musulmanes avec la bénédiction des pouvoirs en place en déficit de légitimité démocratique est l’un des principaux obstacles à la démocratisation de ces contrées.La riposte laïque aurait dû venir des pays concernés comme l’Algérie,mais hélas,la plupart des élites arabes ont renoncé au combat pour la liberté,par manque de courage intellectuel et politique.MM.Bakir et Kiréche,ne sont ni des extrémistes,ni des islamophobes,mais des kabyles libres et anti-conformistes,qui disent tout haut ce que beaucoup d’entre nous pensent tout bas.

  • la photo (des cochons) est complétement hors sujet.

    Je vous invite à faire preuve d’un peu plus d’imagination.

    Pour ce quie de M. Bakir il a parfaitement d’assister à n’importe quel conférence, et compte tenu de menace islamiste qui pèse sur nous (les Kabyles) sa place était parfaitement au mieux de tous ces hommes et ces femmes qui osent ouvertement critiquer, et ils le font avec un courage que certains laches qui passent leur temps à insulter ou se soumettre à ces nouveaux nazis (les islamistes) n’ont pas.

    Critiquer l’islam et la supercherie selon laquelle il y aurait une différence entre islam et islamisme est une nécessité et un devoir.

    Bravo encore à M. Bakir et si les islamistes arabes ou kabyles sont morveux, ils n’ont qu’a se moucher...

  • Azul Fellawen
    Il ne suffisait à Arezki Bakir de venir à cette réunion honteuse, mais il s’exprime en plus au nom des Kabyles de France. Je suis Kabyle et je m’appelle Arezki, moi aussi. Mais je suis loin de vos idées. Un exemple. En juin 2009, Ali Ziri, 69 ans, est mort à Argenteuil, suite à une intervention policière musclée. C’était un Kabyle, lui aussi, un vieux Amghar, comme on dit chez nous. Un de ses immigrés venus ici pendant les "Trente Glorieuse" pour reconstruire une France en pleine croissance. Il n’était ni islamiste, ni terroriste. Il est mort à cause des idéologies de haine de vos "amis" avec lesquels vous vous acoquine (voir le rapport d’Amnesty International sur Google en tapant Ali Ziri). Si vous étiez si Kabyle que vous le dites, vous auriez au moins du venir aux nombreuses manifestations de soutien à sa famille endeuillée. Que nenni ! Je ne vous ai jamais vu. Il y avait par contre beaucoup de Marocains de l’ATMF. Ils étaients tous indignés de la mort d’un "chibani", qui veut dire exactement "Amghar". Certainement que vous étiez occupé à partager le "pinard et le saucison " avec vos amis. C’est votre affaire. Mais de grâce M. Bakir, ne parlez pas au nom des Kabyles. Vous ne les représentez pas. Au fait, pour voir plus loin que votre béret, stéréotype fictionnel du « Français au béret », ajustez-le bien ! Comme disait Frantz Fanon dans les Damnés de la terre : " Immiter le colon pour s’imaginer son égal".
    Cordialement Arezki

  • Bakir et Ferhat franchissent le rubicon !

    Grave ! Hautement grave !

    Tant on sait que l’UPJF fait partie de
    cette nébuleuse d’Extreme droite pro-israelienne, qui récole des financements pour Tsahal, l’armée d’occupation israelienne. Dans cette nébuleuse,il y’a aussi le CRIF, un lobby trés puissant.Il
    y’a encore les organisations barbouzardes et terroristes, tels le Bétar et la LDJ (interdite), qui rodent autour du sinistrement célèbre Mossad….

    Les supots Ferhat et Bakir sont dans la stratégie de la Junte d’Alger qui , l’intérieurvise “l’isolement de la kabylie”, et à l’extérieur “banalise” le
    rapprochement avec L’Israel, ce “point de discorde” majeur avec l’Occident pour qui les Généraux donnent
    ainsi un important ”gage de bonne volonté”
    et prétendre alors à la consécration du “volet international” de l’amnistie. A l’intérieur, c’est déjà fait, ils se sont amnistiés !

    Ferhat et Bakir, agitateurs de second rang roulent ainsi pour les Maitres de la SM-DRS qui ont instigué leurs organisations...

    Ils s’agit de trés graves dérapages qui suscitent la condamnation énergique !

    Les forces démocratiques oppositionnelles et patriotiques doivent se rassembler pour dénoncer ces fantoches !

    En toute urgence, une pétition : ” PAS EN NOTRE NOM “

    • Non mais je reve. Refusez de marcher avec l’extreme droite c une chose, mais qu’est ce que vous racontez avec vos histoires d’israel, nous on s’en fout on est ni juifs ni arabes. Moi je suis démocrate, je suis pour une Kabylie libre et peu importe israel. Je suis pret à m’allier à n’importe qui sauf l’extreme droite) y compris le diable, pourvu qu’on libere la Kabylie.

    • « pas en notre nom »  ????

      mais c’est quoi « votre nom » ? votre obédience ?... votre clan ?...

      si vous êtes français montez un parti d’opposition, sinon mêlez-vous de vos affaires.

      la dictature, c’est en Algérie pour les algériens soumis. Pas en France pour les français !

  • Ameziane avait raison de mettre en garde ceux qui utilisent la kabylie ou parlent au nom des kabyles à des fins politiciennes, quite à s’allier avec le diable, comme le dit d’ailleurs, à tort, Afles. Pour défendre notre culture et notre amazighité, on ne doit pas faire ou dire n’importe quoi. Ce serait faire offense aux kabyles qui se sont élevés de tous les temps pour combattre les injustices qu’ils ont subies pendant plus d’un siècle sous le joug colonial. Actuellement, ils ne sont pas, non plus, épargnés par les discriminations qui les frappent et qui s’inspirent toujours des idéologies de haine et de xénophobie. Nous devons refuser de s’allier avec l’extrême droite, tout comme nous devons refuser d’associer notre nom aux militants se revendiquant de l’UPJF pro-israélien. Dire cela n’est pas du tout de l’antisémitisme. Nous n’avonbs rien contre le peuple juif. Mais en tant que peuple berbère opprimé par tant et tant de siècles de domination (y compris arabe), nous devons ne pas rester insensibles aux drames des autres peuples et celui des Palestiniens de Gaza en est un.
    Oui, en toute urgence, une pétition : "PAS EN NOTRE NOM “. Je laisse le soin à Ameziane de la rédiger, puisque l’idée émane de lui, et nous la ferons circuler aux mieux possible. Vive Imazighen, les Hommes libres.

  • Le comble c’est que ce Monsieur Bakir Areski, qui degueulait hier sur l’arabite et l’islam chez Riposte Judaque travaille maintenant pour Qatar Investment Sports en tant que journaliste.
    C’tait sur son compte Facebook, suite quelques commentaires genant, il s’est empresse de le fermer dans lequel il affichait les couleurs de l’Algerie.... et son nouveau job ....

    Il n’y a pas de mot pour le qualifier cet Adolfo Ramirez.

  • Arezki a décidé de cesser définitivement ses activités politiques- C’est ce qu’il a annoncé en Octobre 2012 au lendemain de la commémoration du 17 octobre 1961.

    Il avait confié à un journaliste : « Mon parcours a été marqué par des hauts et des bas. Des erreurs (les Assises sur l’islamisation, ou je pense m’être fait manipulé), des rencontres formidables et une aventure humaine qui m’a également permis de mieux me connaître moi-même ainsi que les kabyles », ajoutant « Les kabyles sont profondément attachés à l’Algérie, cela, j’ai pu m’en rendre compte. Je demeure toutefois persuadé qu’une Fédération algérienne, avec des régions autonomes, permettrait et à la Kabylie, et à l’Algérie, de trouver enfin cet équilibre national ». Son départ a été signalé par une brève diffusée sur kabyle.com

    M. Bakir était très actif notamment sur internet où il s’exprimait sur nombre de questions. Il a été chargé à un moment par Ferhat Mehenni d’un Haut Conseil de la Diaspora Kabyle, qu’il a quitté en fin avril 2012. Ferhat Mehenni a entre temps engagé son ancien co-associé à l’ASKAF, Nafaa Kireche, qu’il a nommé Ministre des relations du GPK avec la France. Ferhat aura perdu en Bakir un des principaux soutiens....quelqu’un qui n’a pas froid aux yeux et visiblement dans une sorte de naïveté politique. Il ne s’est pas exprimé depuis, c’est bien dommage, car on aurait aimé avoir beaucoup plus de précisions de Bakir, mais aussi des démissionnaires, des dissidents, des partans et des révoqués du MAK-GPK. Il y’avait quelques déclarations de Ait-Bachir, Tari et Baraka, de Ahcène Belkacem, de M. Djouder , le texte de " Achab Ramadane A propos de l’autonomie de la Kabylie novembre 2001 " (sur Google.fr) et " La Kabylie cherche sa voie vers l’autonomie Ait Larbi Arezki Le Figaro le 21/04/2010 ".

    Le positionnement du MAK-GPK à la droite radicale/extrême était la " manipulation " dont parle Bakir. C’est un positionnement fait sciemment, volontairement et délibérément pour diviser-isoler-séparer-et-déligitimer la Kabylie, donc la neutraliser et la casser, pour mieux la frapper....ce qui constitue " un surcis éternel " pour le Régime militaire. Car si la Kabylie ne bouge pas, y’a aucun espoir, ni pour la Kabylie ni pour l’Algérie : c’est le fer de lance, la tête de la locomotive, la région rebelle....Le DRS est soupçonné etre derrière la " manipulation " en question...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.