rezki.net

Accueil > Politique > L’Algérie ferme des écoles privées francophones

L’Algérie ferme des écoles privées francophones

mardi 28 février 2006, par Rezki Mammar

L’État algérien a fait fermer quarante-deux écoles parce qu’elles n’enseignent pas la seule langue autorisée : l’arabe. Cette politique contre la " déviation linguistique ", comme l’appellent les autorités pourrait conduire à la fin de l’enseignement du français et retirer au berbère toute chance d’entrer un jour dans les classes.

« Toute institution privée qui n’accorde pas une priorité absolue à la langue arabe est appelée à disparaître ». L’arabisation de l’Algérie serait donc une prorité, plus importante que le problème du logement, et le développement économique. Pour Le Figaro, l’enseignement privé représente une centaine d’établissements et 25 000 élèves dans le pays. A la faveur de la transition dans les années 90, certains parents avaient profité des écoles privées pour échapper à l’arabisation de l’éducation. D’où un succès de ces établissement dans une région berbérophone comme la Kabylie.
Selon Arezki Aït-Larbi, auteur de l’article, la mouvance islamiste conservatrice, politiquement influente pousse à restaurer une école " arabo-islamique authentique ". Voilà qui rouvre le douloureux dossier linguistique.

Bouteflika ferme des écoles francophones (Le Figaro du 28 février 2005)
L’arabisation en Algérie

Messages

  • >L’État algérien a fait fermer deux écoles

    Il semblerait, d’après l’article du Figaro, qu’il s’agit de 42 écoles !

    « Déviation linguistique », « l’école arabo-islamique authentique »,voilà, en effet, des termes qui rouvrent “le douloureux dossier linguistique”.
    Il me semble de plus en plus difficile d’assurer la cohésion démocratique d’un pays sans tenir compte de toutes les langues de ses ressortissants.

    Plus que l’abandon du français, le plus grave est en effet l’impasse devant laquelle risque de se retrouver les régions berbérophones.

    • Merci à toi Kazo, j’ai rectifié. Heureusement que tu es là.

      Voir en ligne : http://www.rezki.net

    • Oui tu as raison, d’ailleurs soit l’Etat cherche à provoquer une flambée de violence comme en 2001, soit c’est une volonté de passer en force en espérant que la voie est libre. Je pense plutôt à la première solution.

      Voir en ligne : http://algeristan.blogspot.com

    • Je pensais que l’introduction du berbère dans les écoles n’est plus un problème ? C’est maitenant d’après ce que je sais une question purement technique, non ? En tout cas je ne vois pas bien ou est le rapport entre le berbère et le français.D’autre part l’arabe étant la langue officielle d’après la constitution en place (qui vaut ce qu’elle vaut mais qui est là ) et 90 pour cent des Algériens si ce n’est plus parlant l’arabe dialectal, je trouve normal qu’elle ait la prépondérance dans l’enseigement primaire dans les matières d’enseignement. Mais le français à ma connaissance, à toujours droit de cité, non , en tant que seconde langue ? Pour ma part je préférerais l’anglais, langue mondiale. Maintenant je crois que tout un chacun en Algérie pose les problèmes à sa manière. Chaque individu voudrait constituer un peuple à lui tout seul et avoir sa propre constitution sur mesure. Alors je prédis, la déchirure sociale fera beaucoup de morts. Que Dieu protège notre beau pays ! Azzul !

  • Professeur d’anglais avant d’émigrer en 1985, je souhaite retourner en Algérie et j’aimerais savoir s’il y a une possibilité d’emploi dans le secteur privé en Algérie, plus pour enseigner le français, aussi bien à des débutants qu’à des jeunes déjà familiers avec la langue.

    Travailleur indépendant(consultante),je propose un accompagnement à des algériens qui intègrent des entreprises françaises installées en Algérie dans la résolution de difficultés de communication ou d’adaptation à des normes et des fonctionnements inhagituels pour eux.

  • Boujour à Tous et à Toutes, AZUL. C’est bien dommage pour la fermeture de ces Ecoles. Celui qui ouvre une porte d’école de la langue de Molière en Algérie, ferme une prison. Pour moi, Les maîtres d’école de la Langue Française sont des jardiniers en intelligences humaines. Je pense que ce n’est pas l’Etat qui a fermé ces Ecoles Francophones, ce sont certainement ces soit disants Les Elus du Peuples de niveaux primaires et secondaires Arabisés , sans omettre les Partis comme Le FLN ? HAMS, ENNAHDHA et Mr Saadi Athmane , qui défend la langue Arabe en Algérie .
    Certains Arabophones que j’ai bien connus a haut niveau, Leur esprit est méchant, et leur âme fragile ; Il n’est rien de plus faible et de plus imbécile, Rien de plus infidèle et malgré tout cela, Dans le monde on fait tout pour priver nos Futures enfants d’apprendre d’autres langues. J’ai fais mes études supérieures en France grâce à mon Pays et je ne le regrette pas , je suis très content de cette éducation .Amicalement Votre « rassem054@yahoo.fr »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.