rezki.net

Accueil > Politique > L’Algérie, entre terrorisme et guerre de l’information

L’Algérie, entre terrorisme et guerre de l’information

vendredi 13 juin 2008, par Rezki Mammar

L’attentat du 8 juin a fait treize victimes et provoqué une confusion dans l’opinion. Prises de cours, les autorités, ont haussé le ton à l’égard des médias. Le gouvernement a revu le bilan à la baisse et pris des sanctions contre deux journalistes. Récit des deux dysfonctionnements médiatiques.

Deux bombes ont explosé dimanche 8 juin à Aït Amrane (arabisé en Beni Amrane) à l’ouest de la Kabylie. Selon la plupart des médias, ce double attentat a fait treize morts. Mais le gouvernement algérien refuse ce chiffre et parle de deux victimes, selon les ministères de l’Intérieur et de la Défense. Le rectificatif n’a d’ailleurs servi à rien, la presse a maintenu le bilan le plus lourd. La première bombe a coûté la vie à un coopérant français et à son chauffeur, l’explosion suivante a tué un groupe de gendarmes dépêchés sur les lieux. Il faut ajouter que les terroristes ont frappé en pleine pétriode de la Foire international d’Alger, le rendez-vous des investisseurs étrangers du 7 au 13 juin.

Le deuxième incident s’est produit lorsque l’agence Reuters a annoncé le 9 juin une fausse nouvelle : un attentat qui aurait eu lieu à Tubiret (Bouira (au sud de la Kabylie) et qui aurait tué vingt personnes. La radio d’Etat a rapidement démenti l’information.

Le 10 juin, le ministère de la Communication annonce qu’il retire leur accréditation à deux journalistes. Le premier travaille pour l’AFP. Alger reproche à l’agence française d’avoir donné un bilan, celui qui a été repris par l’ensemble des médias étrangers. Le second journaliste visé collabore à Reuters et il a annoncé la fausse bombe de Tubiret, il se défend en affirmant que l’information lui a été fournie par une source officielle. Reuters a-t-il été utilisé dans le cadre d’un règlement de compte au sommet de l’Etat ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.