rezki.net

Accueil > Politique > L’Affaire Brice Hortefeux, un révélateur du communautarisme (...)

L’Affaire Brice Hortefeux, un révélateur du communautarisme ?

mercredi 16 septembre 2009, par Rezki Mammar

Une vidéo diffusé par le quotidien Le Monde a récemment secoué l’Internet et la classe politique française. Filmé à son insu, le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux tient des propos jugés racistes à l’égard d’un Français d’origine nord africaine membre de son parti. A côté de la première polémique, une autre semble se profiter, elle consiste à parler de racisme anti « arabe ». L’Askaf, association des Kabyles de France envisage de porter plainte contre ceux qui font une lecture communautariste de cette affaire.

En demandant à un ministre de poser avec lui pour une photo, Amine ne s’attendait sûrement pas à déclencher une polémique retentissante. Cela se passe le 5 septembre dernier à Seignosse, au sud-ouest de la France, au cours de l’université d’été de l’UMP, le parti au pouvoir. Une conversion s’engage alors entre le jeune homme, le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux et l’assistance. La scène est filmée par une caméra de la chaîne Public Sénat et diffusée sur le site du quotidien Le Monde. Les propos du ministre ont un caractère douteux à l’endroit du militant dont il parle, un jeune Français d’origine nord-africaine : « Il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes ».

Communautarisme arabe ?

La polémique enfle rapidement, l’opposition demande la démission de Brice Hortefeu et une organisation de lutte contre le racisme, le Mrap a décidé de porter plainte « pour les propos profondément humiliants et attentatoires à la dignité et la considération des personnes d’origine arabe ». Cette référence à une communauté arabe est utilisée ici alors que dans la vidéo une femme présente dans l’assistance affirme à deux reprises que le jeune Amine est kabyle, elle ajoute qu’il mange du cochon et qu’il boit de la bière, ce qui au passage agace profondément les partisans de l’identité musulmane, il suffit de lire les commentaires parus sur des forums. Ironie, le Mrap est dirigé par Mouloud Aounit, d’origine kabyle mais proche des milieux islamiques.

Dans un communiqué paru ce 15 septembre, l’Association des Kabyles de France réagit justement à la lecture arabo-musulmane de l’affaire : « L’ASKAF tient à faire part de son malaise et son indignation face à la négation même de l’existence d’une identité kabyle, relayée par les médias et exprimée par le MRAP, organisation proche des milieux islamistes et profondément anti-berbère. Un négationnisme que l’ASKAF condamne et combattra par tous les moyens, y compris judiciaires » précise l’association. Joint au téléphone, un responsable confirme que l’Askaf envisage une action en concertation avec d’autres acteurs kabyles. Et si l’Askaf poursuit le Mrap qui poursuit Brice Hortefeux ?

Messages

  • les kabyles en france sont juste bons a se la férméé et payer les impots !la preuve,c’est la fameuse fréquence radiophonique que madame la france nous a accordés,il faut se boucher les oreilles pour pouvoir l’ecoutée.

  • interessant....espérant que ce sera le déclic pour les kabyles.

  • Cher Arezki voici un exemple de gens et d’idées à combattre (je fais référence à ton article sur Ferhat Mehenni)
    Bon combat quand même.
    kabylement.

  • ADN afrique du nord ;quand est ce que le retour ?vous nous manquez.je m’excuse rezki si l’article est inapproprié a cet endroit.

    • Christiane, ADN auvergnat
      Madame la France désormais ne vous parle plus de quelques origines que vous soyez.
      Ne parlez plus indélicatement à coté d’elle
      Ne crachez plus devant
      Ne taguez plus ses murs
      Ne détruisez plus ses vitres
      Ne brulez plus ses voitures
      Ne vendez plus de drogue à ses enfants
      Reproduisez vous résonnablement
      Cessez de l’importuner avec du son qui tue
      Finissez de l’agressez vestimentairement
      Ne la menacez de mort dans les commissariat de police français
      Laissez lui des endroits vierge de migration
      Assumez vos origines plus que agressez pour vos origines
      Ne lui reprochez pas de reconnaître ses frères Auvergnats c’est comme ça qu’elle en garde encore quelques uns en vie.Pour le reste, on a plus rien à ce dire du tout.
      Ne nous approchez pas pour venir nous faire des procés pour racisme, Nous pensons ce que nous pensons. Nous sommes dans notre pays nous avons le droit de dire ce que nous pensons et si ça ne vous plait pas comme on dit chez les Auvergnats, la porte est grande ouverte.
      Faudrait-il que nous qui avons fait la révolution que nous vous demandions quels sont nos droits chez nous.
      Faites vos révolutions chez vous et on en reparlera

    • Bravo Mariez.
      Voilà un langage on ne peut plus clair. C’est le seul langage que les arabomuz comprennent.

      Kabylie-Auvergne : même combat

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.