rezki.net

Accueil > Brèves > Kateb Yacine, « un homme de parole » (Brèves)

Kateb Yacine, « un homme de parole » (Brèves)

dimanche 6 décembre 2009, par Nadia Mechiche

Après Camus, Bourdieu et Feraoun, l’ACB consacre un colloque à l’écrivain Kateb Yacine. La rencontre est prévue pour le 12 décembre à Paris. Dans nos brèves qui s’étalent du 22 novembre à ce jour, nous parlons aussi des gardes communaux, du froid et de l’Internet kabyle.

Un terroriste a été abattu près de Thénia, ouest de la Kabylie le 22 novembre.


Un ouvrage de l’agrégée d’économie Fatima Zohra Oufriha est censuré par l’Etat algérien. Le livre soumis le 27 mars 2008 aborde parle de normes culturelle et d’islam sous l’angle anthropologique.


Un ancien garde communal a été assassiné à Legata (ouest de la Kabylie) 24 novembre.


Le Mak a accusé 26 novembre Yazid Zerhouni, le ministre de l’Intérieur algérien de l’inclure comme cible dans la lutte contre le terrorisme.


Un ratissage s’est soldé par la mort de trois terroristes et d’un militaire 26 novembre à Timezrit (est de la Kabylie).


Les gardes communaux de Bouira ont tenu un sit in devant la préfecture 29 novembre. En plus des aléas professionnels, cette institution est actuellement visée par des actes terroristes.


Les associations d’anciens combattants observent le silence sur la polémique algéro-égyptienne écrit Mohamed Mouloudj dans la Dépêche de Kabylie du 1er décembre.


L’hiver s’installe en Kabylie, une première vague de froid a commencé le 29 novembre.


Le CNPLET chargé de la pédagogie de tamazight lance le bulletin Timsal n tmazight rapporte la Dépêche de Kabylie du 1er décembre.


La Dépêche de Kabylie fait l’éloge de la chaîne arabophone tunisienne Nessma dans son édition du 3 décembre.


Deux terroristes ont été tués et un autre blessé 2 décembre à Aït Yahia en Haute-Kabylie.


Nessama TV pourrait créer un prohramme en berbère, mais uniquement « si besoin est » explique son PDG de cette chaîne dans la DDK du 5 décembre.


Rezki.net vient de rejoindre le club des « sites islamophobes et racistes envers les arabes ou les arabophones » a écrit Kabylienews, dans un article du 3 décembre. Le site n’avance pas de raison précise, mais il a apparemment peu apprécié la description que nous faisons de sa ligne éditoriale dans un article que nous avons écrit la veille.


L’Association de culture berbère de Paris organise un colloque sur l’écrivain Kateb Yacine le 12 décembre à Paris. Voici le programme de la rencontre au format PDF.

Messages

  • voila un homme que le monde entier nous envie,et que l’algerie arabomusulmane n’a pas pu s’approprié pour,incompatibilité ideologique,ET avec sa tentative de redéfinir l’identité algerienne,par cette question,qui ne peut sortir que d’un homme de sa trempe,a savoir:si,nous sommes arabes,pourquoi nous arabiser ?si,nous ne sommes pas arabes,pourquoi l’arabe ?et si,on la compare a la célébre prophetie d’ibn khaldoun,idha ouribat khouribat !la boucle est bouclée !

  • Bonjour , Kateb Yacine fut un des grands auteurs et rvolutionnaires pour la cause berbre , En Algrie , la majorit des arabes sont racistes , alors que le racisme le lus infect est de parler une langue outre sa langue maternelle . celui qui sait pas d’ou est son origine , ne pourra se situer dans la socit , sans repaires , on est perdu.
    Aujourd’hui , c’est curant de voir dans quel situation nous stagnons , la dcadence s’accrot et tout devient absurde. pour cela que je crois que ces grands hommes , sont partis a l’heure , sinon ils seraient fous de voir ce que nous sommes devenus .

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.