rezki.net

Accueil > Culture > Kabylpedia, l’encyclopédie numérique kabyle

Kabylpedia, l’encyclopédie numérique kabyle

jeudi 6 avril 2006, par Rezki Mammar

Le site est né dans les derniers jours de mars. Plus précisément, il s’agit d’un projet d’encyclopédie en ligne. Kabylpedia s’inspire du modèle de sa grande soeur multilingue Wikipedia, avec un parti pris : celui de faire connaître la Kabylie. Au programme, une encyclopédie multilingue, ouverte aux contributions des internautes, mais aussi très militante.

Pour l’instant, Kabylpedia comporte uniquement une page d’accueil en chantier et beaucoup d’autres en construction, le tout en anglais, avec des versions française et kabyle à venir. Le projet consiste à diffuser les connaissances autour d’un thème. " Nous repondons a un besoin de faire connaitre notre peuple, notre histoire et notre combat pour notre existance, a l’ensemble de la communauté mondiale " expliquent les fondateurs de Kabylpedia dans un communiqué envoyé à Rezki.net.
Kabylpedia se présente sous la forme d’un wiki (site modifiable, à condition d’être inscrit). L’interfacre rappelle celle de Wikipedia. Mais l’encyclopédie kabyle présente quelques différences avec sa grande soeur.

Un encyclopédie militante

Wikipedia, le modèle du genre est sous licence libre, son contenu peut être utilisé par tous gratuitement. Kabylpedia ne donne pas encore d’informations sur les conditions d’utilisation de son contenu. Il faut espérer que les auteurs de ce projet choisiront une licence libre.
Autre différence, il faut s’inscrire pour participer à Kabylpedia. Mais les règles éditoriales ne sont pas connues : qui peut collaborer ? Qui valide les inscriptions ? Et qui tranche les désacords ? Les habitués de sites collectifs savent l’importance de la gestion des conflits dans ce genre de projets.
Sur Wikipedia, tout intenaute peut éditer et modifier les pages. Du coup, les administrateurs sont obligés de surveiller et de corriger, parfois réparer des actes de vandalisme, voire exclure certains fauteurs de troubles, mais cela arrive plus rarement.
Mais Wikipedia contient une quantité non négligeable d’articles concernant la Kabylie et les Berbères en général. Il serait intéressant de savoir pourquoi les auteurs de Kabylpedia ont souhaité créer un site différent.
Le projet en est à ses balbutiements, mais le contenu indique déjà une démarche militante bien marquée. La Kabylie décrite ici compte sept wilayas, elle englobe donc les circonscriptions limitrophes de Boumerdes, Bordj Bou Arreridj, Jijel et Setif, c’est à dire la périphérie kabyle bilingue (kabylophone et arabophone). Or le kabyle n’est plus la seule langue parlée dans cette Kabylie élargie présentée ici. Kabylpedia affiche clairement ses convictions autnomistes.
Kabylpedia peut devenir un chantier prometteur, à condition qu’il établisse rapidement des règles concernant le droit d’auteur, sur le fontionnement éditorial et les objectifs du projet. La création d’un espace numérique est un enjeu important. Impatients d’en savoir plus, nous avons aussitôt écrit à Kabylpedia pour lui poser de nombreuses questions.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.