Accueil Rezki.net

" Ils peuvent nous oter la vie... Mais ils ne nous oteront jamais notre liberté. " William Wallace - Braveheart

Accueil > Opinions > Kabyles assassinés pour raisons politiques

Kabyles assassinés pour raisons politiquesKabyles assassinés pour raisons politiques

dimanche 12 mai 2013, par Nadia Mechiche

Ils sont kabyles, ils ont en commun d’avoir été tués et leurs assassins n’ont jamais été jugés. Voici une liste à compléter et à méditer.

A partir de 1949 le mouvement nationaliste algérien procède à une épuration de tous les membres qui remettent en cause l’arabisation et la référence exclusive à l’islam. C’est le point de départ d’un déchaînement de violence politique contre les Kabyles qui s’est poursuivi jusqu’à nos jours. Les assassins (souvent des relais du régime en Kabylie) n’ont jamais été inquiétés. Cette liste n’est qu’un point de départ, les suggestions pour l’enrichir et la tenir à jour sont les bienvenues.

Militants nationalistes assassinés par leurs « camarades » .

A partie de 1945, une nouvelle génération de Kabyles prônent une Algérie où les identités berbère et arabe seraient sur un pied d’égalité. La plupart de ces militants sont éliminés par le camp arabiste, qui fait appel à ses complices kabyles pour se débarrasser de ces « berbéristes ».

  • 1956 Ali Rabia, nationaliste tué à Makouda pour berbérisme.
  • 1956 Amar Ould Hammouda, nationaliste éliminé pour berbérisme.
  • 1957 Mbarek Ait Menguellet nationaliste éliminé pour berbérisme.
  • février 1957 Ouali Bennai, nationaliste algérien accusé de berbérisme, tué par arme à feu.
  • 25 décembre 1957 Ramdane Abane, leader nationaliste algérien, étranglé entre Tétouan et Tanger au Maroc par ses rivaux nationalistes.
  • 15 mars 1962 Mouloud Feraoun, écrivain et animateur social, tué par balle par l’OAS

Opposants kabyles tués par le régime algérien

  • 25 août 1965 Mohand Khelifati tué par une unité de l’armée dans son village d’At Dwala. En 1949, ce berbériste avait déjà été bastonné par des arabistes.
  • 18 octobre 1970 Krim Belkacem, leader nationaliste, étranglé à Francfort, il est lui-même mis en cause dans l’élimination des berbéristes cités plus haut.
  • 2 novembre 1982 Kamel Amzal, étudiant et militant berbériste tué par des islamistes
  • 7 avril 1987 Ali Mecili, avocat et cadre du FFS [1], tué par balle à Paris

Opposant prétendument tués par les islamistes

Pendant la guerre civile des années 90, beaucoup d’intellectuels sont assassinés. On attribue ces crimes à des islamistes, mais l’Etat avait beaucoup plus intérêt à décimer l’élite intellectuelle, essentiellement composée de Kabyles.

  • 2 juin 1993 Tahar Djaout, journaliste et écrivain, blessé par arme à feu le 26 mai à Alger, il meurt après une semaine de coma
  • 15 juin Mahfoudh Boucebsi, psychiatre, poignardé à Alger
  • 31 janvier Rachid Tigziri, cadre du RCD
  • 15 février Nabila Djahnine, architecte et militante féministe
  • 23 août 1994 Rabah Stambouli, islamologue et militant de l’opposition, tué par arme à feu à Tizi Ouzou.
  • 3 décembre 1994 Said Mekbel, journaliste tué à Alger.
  • 25 juin 1998 Matoub Lounès, chanteur engagé criblé de balles dans son véhicule.

Le Printemps noir

  • 18 avril 2001 Massinissa Guermah, lycéen tué par arme à feu dans la gendarmerie à Larvaâ n At Dwala. Cet assassinat déclenche le Printemps noir lors duquel la gendarmerie et les CNS [2] tuent 126 autres civils.

Assassinats non encore reconnus comme tels

  • 30 octobre 1988 Abdelkader Meksa, chanteur, officiellement décédé de mort naturelle
  • 26 février 1989 Mouloud Mammeri, écrivain et anthropologue officiellement mort dans un accident de voiture
  • 3 mars 2000 Moh Said Oubelaid, chanteur, retrouvé mort à Azzefoun
  • 19 juin 2004 Ameziane Mehenni, étudiant et fils du chanteur et opposant Ferhat Mehenni, tué par arme blanche à Paris

[1Front des forces socialistes

[2Compagnies nationales de sécurité, forces anti-émeutes

Commentaires

  • LA DOUBLE TRAHISOSN DES MAROCAINS..
    Mais durant le court pisode Ben Bella, qui fut destitu par le coup dtat du 19 juin 1965, et lombre de Boumediene qui tait ministre de la Dfense, les Marocains du Malg ont pris toutes les commandes de la Direction de la Scurit militaire en la structurant. Le directeur de la SM, Kasdi Merbah, assassin en 1993, a t prsent jusqu aujourdhui comme un Kabyle n Beni Yenni et ayant vcu au Maroc. Cest un mensonge dtat. De son vrai nom, Abdallah Khalef, cest un authentique Marocain dont la famille est originaire et vit encore Sidi Kacem. Il a tudi Fs o il a connu ses futurs compagnons du Malg. Il a dirig la SM depuis sa cration en 1963 jusqu 1979.
    Malgr lvidence de son origine, Nourredine Zerhouni continue de mentir comme il respire. Dans un rcent article biographique dulcor et narcissique sur son parcours o il se vante davoir enrl en 1962 le sous-lieutenant dartillerie Mohamed Mediene futur gnral Toufik, il dcrit une enfance tunisienne (il est n en 1937 Tunis) et une adolescence marocaine (dans la rgion de Fs) . (2) http://www.kabyleuniversel.com/

  • Derriere les assassinats de ces kabyles, il y a toujours des kabyles. Et ce depuis toujours. Et puis, a la Direction de la Police politique (SM, DGPS, DRS) il y a de nombreux kabyles, et il faut le dire aussi. Ces assassinats ont des causes autres qu ethniques ou regionales. La pluspart des assassinats depuis la crise de 1949 sont lies l’opposition aux "militaires", aux clans qui detiennent le Pouvoir reel. C est d abord l opposition a la Dicature militaire, au partisans de la construction de l hegemine des militaires qui est la cause premiere. Bien sur en s opposant a " l ideologie dominante " (l arabo islamisme) du " Pouvoir militaire dominant ", on est dans son collimateur, vis, assassine...

  • Azul @ Amar Je m’attendais a ce type de commentaire. Au point que j’avais prevu de mettre quelques mots sur ce point en introduction, un oubli de ma part. Quant le regime, dont les references sont arabes et islamiques s’en prend a ses adversaires il a bien compris depuis toujours qu’il faut utiliser des Kabyles de service, c’est tellement pratique pour faire croire que ces gens se massacrent juste entre eux. Ce raisonnement etait possible avant au siecle dernier. On est bien d’accord, cela ne change rien au probleme : il s’agit d’une elimination methodique de tout les forces vives de l’elite kabyle.

  • - ne pas oublier les 128 jeunes assassins par le pouvoir arabo islamiste et raciste d’alger.
    il faut les citer chacun par son nom, il y a meme des femmes dans cette liste.
    - Ameziane mhenni assassin en 2004 par la le drs, couvert par leur allis de la dst.
    - les assssinats politiques de scientifiques d’artistes de chanteurs et de polititiens kabyle sont lgion, par contre aucun kabyle n’ a comis d’acte violent dans le sens invers, ce qui prouve notre attachement la dmocratie la paix, et que nous somme une peuple pacifique et une grande nation (sans tat).

  • akken tenid ara temted !abane a ordonn et sign de sa main l’excution des berberiste au bnefice de ceux l mme qu’il ont pendu klks annes plus tard.

  • Quand les hypothese ou les donnees de base sont erronees, le resultat est nul, faux. De meme pour votre conclusion. Car vous posez le probleme en termes ethniques et regigioalistes. C est la l erreur fpondamentale. Il faut poser la problematique en termes de droit, le droit des peuples a disposer d eux memes. Donc leurs droits culturels linguistiques politiques et autres. Le Pouvoir en place en Algerie est de nature militaire, et de structure clanique. Pas ethnique ou regional. Dans toutes les institutions et les Corps de l’Etat il y a des Kabyles, des chaouis des Tlemceniens etc. Quant a la repression et ses formes diverses , elle vise tous ceux qui drangent le Pouvoir militaire, ceux qui dnoncent ses assises, ses pratiques sanguinaires, son ideologie autoritaire et fascisante sa politique la corruption la repression. Quelque soient leurs origines ethniques rgionales ou confessionelles. Les Kabyles sont majoritairement victimes parce que les Opposants au Regime malitaire sont majoritairement Kabyles. C est lie a l histoire rebelle et revolutionnaire de la Kabylie.. Bien que dans le Systeme repressif (SM DRS) il y a beaucoup de Kabyles, de meme dans la politique criminelle de l arabisation. A la Direction du DRS i y a bon nombre de Generaux Kabyles, de grands assassins impliques dans les massacres les assassinats politiqueset les attentats de la Guerre interne (1991 / 2013). Et ne pas oublier qu un Kabyle face a un Kabyle c est la faucille face a la faucille. C est du a la fierte cette perversion coloniale d origine francaise (132 ans de presence) liee a l imaginaire national Franais typiquement Franais. La fierte est une offense une volonte de domination de superiorite le mepris de l autre d ’autrui considere comme un ennenmi, un ennemi a abattre !

  • Le systme repressif du Regime militaire au pouvoir vise ceux qui sont catalogues comme portant (politiquement et/ou ideologiquement)atteinte aux interets de la Caste militaro mafieuse dominante. Et ce sans distinction de region ou d origine ethnique ou linguistique. Des kabyles, des arabophones des juifs (W. Sportiss, Alleg, Chemla,Spire) des Chretiens mais aussi des Bahais. Si les Kabyles sont les victimes majoritaires c’est parce que les contestations et les protestations sont dans la tradition de la Kabylie, et le fait qu elle proche de la Capitale, la Ctadelle, le Siege geographique du Pouvoir dictatorial est aussi pour quelque chose....Mais il ne faut pas oublier qu il y a beaucoup de Kabyles dans l Organe de repression principal, le DRS, ex SM, charge de la repression les assassinats les disparitions les massacres....Mais aussi il y a des Kabyles dans la politque destructrice de l arabisation/islamisation. Alors votre formulation et vos donnees sont erronees : le Regime militaire servi aussi par bon nombre de Gnraux Kabyles criminels et sanguinaires ne vise pas uniquement des Kabyles mais tous ceux qui le derangent le denoncent et visent ses caracteritiques et sa nature vritable...autoritaires, dictatoriale, criminelle, meurtrire, etc.

  • un des criminels des 128 jeunes assassins pour certains coups de balles explosive nomm bouteflika et mort cliniquement que le DRS maudit et son protecteur ont voulu cach n’est plus un secret aujourd’hui.
    boutef mort clibiquement est ain naadja..
    bientt le croc mort ...

  • Une vido poste par l’auteur de l’interview du chanteur dans un journal qatari confirme que Enrico Macias a rendu visite au prsident algrien au Val de Grce et qu’il tait dans un tat grave au point de de pas pouvoir parler contrairement ce qu’il a dclar mercredi RTL
    http://www.lefigaro.fr/international/2013/05/23/01003-20130523ARTFIG00460-enrico-macias-bouteflika-est-tres-tres-malade.php
    LE POUVOIR ALGERIEN veut cacher la vrit aux algriens comme avec boumdiene ,rvle plusieurs mois aprs sa mort afin de prparer la sucession en catimini .
    IL veut aussi chacher la visite d’enrico macias au Val de Grace.
    La france pour ses intrets joue le jeu du pouvoir maffieux qui veut faire croire pour duper les lagrens qu’ila chang d’hoptial pour se reposer..
    JE NE CROIS PAS UN SEUL INSTANT.
    ON PREPARE EN CATIMINI LA SUCCESSION.
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=jmoXv1Xr1qI

  • La force prime sur la justice...
    LE COLONIAMISME FRANCAIS EST TOUJOURS EN ACTION.
    FRANCE pays de droits de l’homme ??? pays de mon c...oui !
    Le MNLA et le HCUA acceptent l’accord-cadre de Ouagadougou" annonce Mossa Ag Attaher, devenu depuis les discussions de Ouagadougou, porte-parole de la coordination MNLA/HCUA. Mais le Mali tarde accepter cet accord qui lui fait pourtant la part belle.
    Le MNLA, lui, sous la menace, peine voile, dun appui franais aux troupes maliennes, en cas d’affrontement entre le MNLA et les troupes maliennes , na plus vraiment le choix ; la menace ayant t profre par Franois Hollande, en personne, qui, incroyable mais vrai, durcissait le ton contre le MNLA au moment-mme o larme malienne se livrait des excutions sommaire contre les civils Anefiscest dire
    La France :
    Nous avons clairement fait savoir qu’en cas d’affrontement avec l’arme malienne, nos hommes se tiendraient aux cts de ceux de Bamako comme cela est prvu par la rsolution de l’ONU], confiait ds le mois de mars un officier franais, rvle le journal franais Le Figaro dans son dition du 6 juin 2013.Soit, le lendemain de l’attaque des troupes maliennes contre celles du MNLA Anefis. La rvlation est faite dans un article intitul Mali : Franois Hollande durcit le ton contre le MNLA . Voil qui a le mrite d’tre clair. Cest dautant plus clair que cet article est publi au moment o se pratiquent des excutions sommaires Anefis. Mais Franois Hollande "sermonne", non pas l’arme malienne, dont la pratique de l’excution sommaire de touaregs est pourtant de notorit publique, mais le MNLA et lui reproche, pour rsumer, de ne pas accepter sagement le sacrifice des populations civiles.
    Pour rappel, les soldats de Serval avaient rejoint leurs allis maliens Anefis, empchant ainsi que le MNLA ne riposte l’agression malienne et ne mette un terme aux excutions sommaires qui se sont allgrement poursuivies malgr la prsence des fameux soldats de Serval. Mais, il est vrai que leur tache n’est pas d’assurer la scurit des civils avait dit Franois Hollande, la scurit des maliens revient avant tout aux autorits maliennes avait encore dit Franois Hollande.
    Toujours est-il que de nouveaux assassinats ethniques ont t dnoncs le 7 juin par Amnesty international, soit le lendemain de la prise d’Anefis. Mais les rapports d’Amnesty ne psent aucunement sur les "dmocraties internationales", et encore moins sur la France, qui est par dfinition, LE " pays des droits de l’homme". NON, dcidment non...
    SIWEL

  • ces assassinats de gabyles, c´est des reglements de compte entre gabyles ni plus ni moins ?

  • A Walit Kan,
    Kasdi Merbah de son vrai nom Khalef Abdellah est un authentique Kabyle du village Ath Lahcene de Beni Yenni, ses cousins y vivent.
    Il faut arrêter de débiter des conneries. Ha Rak Kbir !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.