rezki.net

Accueil > Culture > Jean Amrouche, l’homme-passerelle

Jean Amrouche, l’homme-passerelle

mercredi 15 décembre 2010, par Karim Tilmatine

L’ACB Paris organise une rencontre autour de l’écrivain mort il y a cinquante ans.

L’Association culturelle berbère organise régulièrement des colloques sur des personnalités littéraires : sur Albert Camus en 2005, Mouloud Feraoun en 2007, Kateb Yacine en 2009. Cette fois-ci, les organisateurs ont choisi Jean Amrouche, un écrivain inclassable tant du point de ses écrits que de sa vie. L’homme est un touche-à-tout, son oeuvre se compose de poèmes, de critiques, d’articles et d’entretiens. C’est aussi un individu inclassable, kabyle, chrétien, français, favorable à une Algérie indépendante tout en sachant que celle-ci ne lui fera aucune place.
Contrairement aux fois précédentes, l’ACB organise un colloque dans ses locaux. Le public sera plus à l’étroit. Parmi la dizaine d’intervenants invités figurent les écrivains Nabil Farès et Anouar Benmalek ainsi que le poète et parolier Ben Mohammed.

Jean Amrouche, l’homme-passerelle Samedi 18 décembre 2010 à partir de 14h à l’ACB au 37 bis rue des Maronites à Paris (métro Ménilmontant). Entrée libre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.