rezki.net

Accueil > Politique > Rassemblement à Paris pour soutenir les Mozabites

Rassemblement à Paris pour soutenir les Mozabites

vendredi 3 janvier 2014, par Rezki Mammar

Un collectif amazigh appelle à une action le 12 janvier prochain en solidarité avec les Mozabites victimes de la violence de la part d’arabophones appuyés par les forces de l’ordre algériennes.

Depuis la fin de l’année 2013 de nouveaux affrontements communautaires secouent le Mzab, une région du Sahara algérien. Des Mozabites berbérophones sont la cible de bandes d’arabophones chaamba qui épaulés par la police algérienne. Contrairement aux autres années ces événements trouvent un écho en France puisqu’un collectif appelle à un rassemblement le dimanche 12 janvier à Paris, sur le parvis des Droits de l’Homme de la place du Trocadéro. Le choix est symbolique, cet endroit a accueilli de nombreux rassemblements en soutien aux Touaregs, au Amazighs de Libye et plus récemment encore une action en soutien aux non-jeûneurs de Kabylie.

Les membres du Collectif des Amazighs en France montrent du doigt la complicité entre les fauteurs de troubles et les autorités. Voici ce que dit l’un d’eux, Ahviv Mekdam :

Nous devons agir, afin de soutenir nos frères Mozabites qui subissent actuellement un ethnocide en règle de la part de l’Etat algérien à travers sa police, sa gendarmerie, ses forces de répression, qui soutiennent des voyous, des bandes de délinquants. Les vidéos le montrent.

Si les vidéos qui circulent sur Internet ont une telle importance, c’est parce qu’aucune télévision n’a osé montrer des images des affrontements. Pire, Amazigh TV, la quatrième chaîne publique algérienne d’expression berbère est allée jusqu’à diffuser les documentaires à caractère folkloriques sur le Mzab ces derniers jours tout en gardant le silence lors de ses journaux télévisés.

Messages

  • La terrible tragedie que vivent les Imzaviyen exige des actions fortes, porteuses et agissantes. Et non la " politique spectacle " sur un lieu dit symbolique, d’un pays qui a toujours soutenu les Dictatures militaires qui pietinent les droits de l’homme. Il est fort probable que, malheureusement, cette manifestation ne recueille pas d’echos favorable, d’autant plus que les " agitateurs " qui montent au creneau n’ont pas la credibilite necessaire a une imposante mobilisation , tant souhaitee, en faveur des victimes du Mzab, qui meritent legitimement notre sollidarite totale et notre soutien indefectible.....C’est une reponse politique qu"il importe d’apporter a ce genre d’evenement grave, en tentant d’expliquer les resssorts de ce qui s’est passe, les responsabilites du Pouvoir militaire, et la mecanique de la violence qu’il entretient par le bias de ses forces de repression (police, gendarmerie, troupes d’assaut, etc.) et les manipulations et provocations averees du DRS, qui est la Police politique des Generaux sanguinaires au pouvoir, leur " organisation criminelle et mafieuse " , formee sur le modele gestapiste, qui dirige/tient le pays par la terreur, les manipulations et les provocations dans l’ombre absolue, met le feu, souffle sur les braises, et deplace " l’axe d’affrontement " vers le Mzab, apres l’avoir inseminee en Kabylie, lieux des " enjeux politiques " (bastion de la contestation), et dans les annees 90 dans la Mitidja, lieu des " enjeux economiques " ( terres fertiles accaparees a coups de massacres ).... Une reponse politique forte qu’il faut inscrire dans la duree, d’abord par la construction d’un Pole democratique veritablement oppositionnel, moderniste, progressistes, pluraliste, laic, unitaire, farouchement et radicalement oppose au Regime militaire et ses " allies les Extrmistes de tous bords " (tous entretenus par le DRS), un Pole capable d’affronter directement et frontalement le Pouvoir militaire qui l’Ennemi commun, le Mal originel, le demiurge....
    Des demonstration imposantes devant les Ambassades d’Algerie, partout dans le monde, la saisine des instances internationales, et d’autres " action politiques " agissantes (...)

  • Il est dommage qu’une cause si legitime soit convoitee et exploitee par ces brobros extrmistes, dont on connait les liens avec le Pouvoir militaire d’Alger : des affinits politiques (surtout) , idologiques pour certains (extrmistes), et organiques pour la plupart (instrumentaliss)....
    Ces brobros et ces extremistes sont excrables, detestatbles et hassables, ils jouent la division et la dispersion des rangs, ils sont tres tres rares ceux qui peuvent etre tentes de les rejoindre....
    Ces extrmistes, dont les dirigeants sont affilies au DRS, doivent etre denonces et combattus en permanence, car ils attentent gravement la cause amazigh, divisent les forces protestataires et contestataires en Kabylie, dans la Diaspora et dans d’autres rgions amazighs, isolent et encore plus les Kabyles , et servent donc le Pouvoir militaire, qui est " l’ennemi commun ", le mal originel, l’origine du mal, le dmiurge ....

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.