rezki.net

Accueil > Politique > Famine, plus d’excuses en 2005

Famine, plus d’excuses en 2005

vendredi 1er juillet 2005, par Rezki Mammar

En 2000, différents Etats réunis à New York se sont mis d’accord pour réduire de moitié la pauvreté et la famine dans le monde d’ici 2015. Cinq ans se sont déjà écoulés depuis cette promesse. Les ONG, elles n’ont pas oublié et se proposent de rafraichir la mémoire des pays du G8 à partir de ce 1er juillet.

En 2005, la faim tue un être humain toutes les trois secondes. En l’an 2000, les représentants de l’ensemble des pays de la planète avaient pris des résolution : garantir à tous un niveau de vie décent. Dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) les participants ont pris un certain nombre d’engagements pour 2015 : réduire de moitié la faim et la grande pauvreté, assurer à tous les enfants une scolarisation primaire, faire reculer la mortalité infantile et le sida. En cinq ans, on ne peut pas dire que l’on se soit approché de ces objectifs, bien au contraire.

Le G8 a la mémoire courte

Les années ont passé, non seulement les actes n’ont pas suivi, mais surtout les inégalités se sont accrues, le sida a progressé et les principaux acteurs de l’économie mondiale n’ont pas infléchi leur politique. Un groupe d’ONG a donc décidé de mener une campagne active intitulée 2005 plus d’excuses.
Pour le 1er juillet les Parisiens sont invités à se rendre au jardin du Trocadéro à 18 heures. De nombreux artistes soutiennent cette initiative, parmi eux Manu Chao, Virginie Ledoyen, Elie Sémoun...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.