rezki.net

Accueil > Politique > Expédition punitive d’Iazouguen, l’armée pointée du (...)

Expédition punitive d’Iazouguen, l’armée pointée du doigt

lundi 27 juin 2011, par Nadia Mechiche

Pour l’armée, Mustapha Dial est victime d’une erreur, mais de nombreux témoignages indiquent que l’homme a été exécuté. La population a manifesté dans les rues.

L’expédition punitive de l’armée du 23 juin à Iazouguen (Azazga, en Haute-Kabylie) a fait un mort et un blessé chez les civils. La victime, un manœuvre d’une quarantaine d’années a été enterré au village d’Oumaden, dans la commune de Souama près de Melka. Au lendemain du drame, les comités de citoyens de Iazouguen ont observé une grève, puis une manifestation le 26 juin.

Depuis qu’elle est mise en cause, l’institution militaire plaide la bavure. Mais plusieurs témoignages parus dans la presse indiquent que la victime a d’abord été blessée, puis achevée. Pour sa part, Dernières Nouvelles d’Algérie publie une enquête qui réfute un peu plus la thèse de l’erreur humaine. Le site s’est rendu sur les lieux du drame, pour interroger les habitants. Mustapha Dial était employé par la famille Benkaci, dont le domicile a été saccagée par l’armée. Plusieurs personnes attestent que le quadragénaire a été blessé à l’intérieur de la maison, puis trainé par les soldats et achevé au bord d’une route. Un témoin rapporte aussi que les autorités ont tenté de faire passer la victime pour un terroriste en affirmant qu’il avait des balles dans ses proches, une thèse qui ne convainc ni l’auteur de l’article ni la population.

Du côté politique, le Gouvernement provisoire kabyle a publié un communiqué intitulé L’armée algérienne doit quitter la Kabylie. Le texte au nom évocateur est signé du porte-parole Makhlouf Idri dénonce « l’inqualifiable comportement des militaires ».

Messages

  • "L’axe d’affrontement" a-t-il été déplacé définitivement vers la Kabylie ? Quel(s) Clan(s) est/sont derrière cette "provocation" qui coincide avec l’anniversaire de l’Assassinat de Matoub ? La Stratégie de la tension finira-t-elle à "l’endroit des enjeux politiques" après deux décénies à l’endroit des "enjeux économiques", les terres fertiles à spolier et partager à coups de massacres de masse(1995-97) à La Mitidja, Tiaret, etc.?
    Y’a-t-il un seul Clan à l’oeuvre qui manipule(la ruse) et frappe(la force), qui pratique la ruse et la force à la fois ? Ou bien deux Clans, pour l’un c’est la "ruse" (manipulations, propagande, etc.) et pour l’autre "la force" (incursions, meurtres, kidnappings, etc.). Autant de "vraies questions" auquelles nous devons trouver les "bonnes réponses".
    Nous savons que le Régime militaire frappe à sa guise car le terrain est propice. Les KDS, ces Kabyles De Service, les alliés locaux des Généraux mafieux ont fait un travail de sappe, de division, émiètement, atomisation, dispersion...c’est la mission attribuée à ces faux-opposants et pseudo-démocrates depuis 1989, date de ce "façonage artificiel" du champs politique inauguré par l’instigation de micro-partis dans les Laboratoires de la Sécurité militaire...Ces ponce-pilates sont dans la stratégie des Maitres du DRS qui visent à:1) diviser et isoler la Kabylie ;2)diviser et neutraliser l’Opposition oppositionnelle ;3)renforcer et perpétuer la domination de la "caste militaro-mafieuse sur la société" .

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.