rezki.net

Accueil > Brèves > Emeutes à Zemmouri, arrestations à Ain Benian (Brèves)

Emeutes à Zemmouri, arrestations à Ain Benian (Brèves)

lundi 26 avril 2010, par Nadia Mechiche

La semaine a été marqué par les célébrations des trente ans de la répression qui a frappé la Kabylie en 1980 (et en 2001). Les manifestations se sont globalement bien passées, sauf près d’Alger où la police a arrêté trente personnes le 24 avril. Sans lien direct avec cet anniversaire, la ville de Zemmouri à l’extrémité ouest de la Kabylie a connu des émeutes après la mort d’un jeune abattu par la police.

Des émeutes ont éclaté à Zemmouri à l’ouest de la Kabylie le 23 avril après l’assassinat d’un jeune par la police deux jours plus tôt. La victime faisait du footing dans une forêt voisine où il est tombé sur une patrouille de police.


Un comité de citoyens avait prévu d’organiser une marche à Aïn Benian à l’ouest d’Alger le 24 avril pour le Printemps berbère. Cette manifestation pacifique a été marquée par une trentaine d’arrestations.


A Batna, dans l’est algérien, le RCD a célébré le Printemps berbère le 17 avril, dans un lieu officiel (la Maison de la culture de cette ville) et en langue arabe.


Le journaliste Arezki Aït Larbi publie un ouvrage sur le Printemps berbère, dont il était l’un des animateurs. Ce livre a pour titre Insurgés et officiels racontent le Printemps berbère d’avril 80, l’auteur l’a présenté dans une interview parue dans Le Soir d’Algérie du 18 avril. L’intéret de cet ouvrage collectif, c’est que l’on y trouve les témoignages des militants et ceux des responsables de l’Etat en poste en 1980.


Après avoir été écartée de la liste UMP aux régionales en Ile-de-France, Lynda Asmani a rejoint le Nouveau centre début avril. L’information est paru 10 avril sur le blog de la conseillère municipale parisienne.


Bélaïd Abrika et le Mouvement citoyen ont été chahutés 18 avril à Aït Douala (Haute-Kabylie). Lors d’une cérémonie aux victimes de la répression du Printemps noir de 2001, une personne a pris la parole pour évoquer ce qu’il considère comme un échec pour cette organisation.


Plusieurs spécialistes du berbère se sont exprimés dans la presse algérienne cette semaine sur la situation de la berbérophonie. Pour le linguiste Saïd Chemakh, l’enseignement du berbère connaît surtout des difficultés dans les Aurès. Au passage, l’universitaire défend l’usage des caractères latins parce qu’ils sont les plus utilisés tandis que l’Etat algérien tente d’imposer l’alphabet arabe. Brahim Tazaghart, auteur et éditeur estime que l’enseignement du berbère a profité à l’édition berbérophone.


Un exemple de texte algérien contre la colonisation, mais qui passe sous silence les Berbères : cette tribune est parue dans El Watan du 19 avril.


Cherif Messaoudène, acteur culturel et associatif est mort à Tizi Ouzou le 18 avril.


Le MAK a rassemblé environ entre deux cents et deux cent cinquante personnes devant l’ambassade d’Algérie 20 avril pour le 30ème anniversaire du Printemps berbère. A cette occasion, le mouvement autonomiste a annoncé plusieurs dizaines de manifestants en Kabylie.


Le chroniqueur Amari Chawki s’en prend à l’idée d’autonomie de la Kabylie dans El Watan du 24 avril. Le journalisme parle de « régionalisme » et de « division ».
Un membre du MAK a répondu à cette chronique par un texte intitulé « De quelle nation parlez-vous ? ».


Karim Tabou, responsable du FFS (un parti kabyle) met lui aussi en garde contre le projet d’autonomie de la Kabylie lors d’une conférence 23 avril.


Un autre journaliste, Arezki Aït Larbi s’interroge sur la stratégie des autonomistes kabyles. Dans un article paru dans Le Figaro du 21 avril, l’ancien militant emprisonné en 1980 estime que le gouvernement provisoire du MAK est « loin de faire l’unanimité en Kabylie, y compris dans les milieux autonomistes ». Arezki Aït Larbi ajoute que de nombreux militants kabyles craignent que cette « surenchère » soit manipulée services algériens.


Le groupe de chant lyrique kabyle Azal sera en concert à Paris le 22 mai à L’Européen.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.