rezki.net

Accueil > Société > Deux rencontres en région parisienne

Deux rencontres en région parisienne

vendredi 7 juillet 2006, par Rezki Mammar

Le Cerak, cercle de réflexion sur l’autonomie de la Kabylie organise un diner ce vendredi à Paris. Quant à Asays et d’azutres associations partenaires, elles tiennent samedi une fête de la solidarité à Saint-Denis dont une partie de la recette ira à un projet de développement.

Dîner du Cerak

Le Cercle d’étude et de réflexion sur l’autonomie de la Kabylie (Cerak) organise un dîner entre adhérents, sympathisants et proches à Gentilly (127 avenue Paul Vaillant Couturier). Cela se passe au restaurant Le Dauphin ce vendredi 7 juillet à partir de 20h00 (RER Gentilly. Il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous pour agrandir le plan Google Maps).

Fête de la solidarité à Saint-Denis

Asays et d’autres associations tiennent une rencontre sur les thèmes de la solidarité internationale et la culture amazighe. Cela se passe à Saint-Denis (Salle de la légion d’honneur au 6 rue de la Légion d’honneur, métro Basilique de Saint-Denis, ligne 13) ce samedi 8 juillet.
A 12h00, rencontre avec les organisations participantes, les ONG Migrations et développement, Bayni, les associations la fédération de Figuig, Les Sources (association franco-berbère d’Alger), Tamaynut France, Tiwizi Paris, Tiwizi Lille,
A 15h00 table ronde Citoyenneté et solidarité internationale.
Dès 17h00, soirée festive et musicale avec Raïss Ahmed Assiakh, Ahidouss, Izenzaren. Pour cette partie de la fête, la participation est de 15 euros (10 euros pour les adhérents). Les organisateurs précisent qu’une partie de la somme servira à financer un projet de développement au Maroc.Voir le plan

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.