rezki.net

Accueil > Politique > Des organisations kabyles vont commémorer le 17 octobre 1961

Des organisations kabyles vont commémorer le 17 octobre 1961

mercredi 29 septembre 2010, par Rezki Mammar

Le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie et plusieurs de ses partenaires annoncent qu’ils se concertent pour rendre hommage aux victimes de la répression des manifestants indépendantistes algériens, dont ils rappellent que la majorité étaient kabyles.

Plusieurs organisations travaillent actuellement à une commémoration des événements du 17 octobre 1961 à Paris pendant lesquels des centaines de manifestants avaient trouvé la mort. A l’origine de cette initiative, le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) et plusieurs de ses partenaires veulent profiter de cette date pour rappeler que la majorité des victimes étaient des immigrés kabyles. « Cette date a été commémorée par des structures et des organisations qui occultent l’identité kabyle. Les victimes de l’époque se voient "arabisées" à titre posthume, elles qui se sont sacrifiées pour une Algérie libre et démocratique, loin de l’Algérie officielle » explique un communiqué reçu par notre site.

On est loin de la traditionnelle « guerre des mémoires » très médiatisée, entre Alger et Paris. Cette fois-ci la question porte sur la manière de désigner les Algériens dans leur diversité et la manière de raconter leur histoire. On sait par exemple que le terme kabyle est peu utilisé dans la terminologie officielle, pour ne pas heurter la vision dominante. Le MAK s’est déjà invité dans des commémorations pour donner sa propre vision. En 2009 par exemple, à Aubervilliers, les autonomistes ont participé à une cérémonie officielle marquant l’anniversaire des massacres de mai 1945. Le leader du MAK, Ferhat Mehenni avait alors parlé des « sanglants massacres de la Kabylie orientale » et de l’Est algérien.

Ce projet de commémoration rassemble des organisations proches du MAK : l’Association euro-berbère de Pierrefitte, l’Association des taxis kabyles de Paris ainsi que l’Association des Kabyles de France (réconciliée avec Ferhat Mehenni depuis juin dernier) et le Haut Conseil à la diaspora kabyle créé tout récemment.

Lire également Un collectif kabyle appelle à un rassemblement le 17 octobre à Paris et 17 octobre 1961 : le tabou kabyle

Messages

  • ...et le Haut Conseil à la diaspora créé tout récemment.

    Ce Haut Conseil représente quelle Diaspora ? kabyle ou "algérienne" ? Il dépend de quelle institution ? merci de nous éclairer.

    • Rapatriement et hommage à Slimane AZEM 1918-1983

      le Président de la République algérienne, son excellence Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, a donné officiellement son accord à l’association EUROBERBERE pour envisager le rapatriement du défunt M. Slimane AZEM poète chanteur de renommée internationale et l’hommage qui lui sera rendu à Alger et Tizi Ouzou.

      Une rencontre formelle de travail est intervenue entre le Directeur de l’Office National de la Culture et de l’Information algérienne, Monsieur Lakhdar BENTERKI et Monsieur Mohand Mickael BARACHE, Djidiga CHERGOU, dans les locaux d’EUROBERBERE, seule association reconnue par les pouvoirs publics algériens, pour mener à bien les démarches relatives au rapatriement et à l’hommage national qui sera rendu au défunt M. Slimane AZEM. 

      Au cours de la séance de travail ont été abordées les modalités d’organisation liée au rapatriement et aux cérémonies d’hommage rendues à l’artiste partie intégrante du patrimoine culturel artistique de l’Algérie de l’ensemble des algériens en France.

      Dans les prochains jours une délégation se rendra dans le Tarn-et-Garonne pour rencontrer les autorités locales et les membres de la famille de Monsieur Slimane AZEM qui seront étroitement associés selon le souhait de l’Association EUROBERBERE et les pouvoirs publics algériens.

      Pour toute question ou complément d’information, veuillez vous adresser au siège de l’association

    • Même mort Slimane Azem leur fait encore peur. Ils ont mis dans leurs poche Idir, Zidane, Ait Menguellet. Ils ont exilé Dda Slimane, ils l’ont censuré, encerclé mais jamais ils n’ont réussi à le réduire au silence, alors qu’ils le laissent tranquille. Il n’y a pas de mot pour qualifier l’imposture d’Euroberbère, on ne fait pas alliance avec les chacals.

  • A Malik !
    C’est bien ecrit "haut conseil a la diaspora kabyle". C’est suffisamment clair non ? Pourquoi tu demandes si c’est kabyle ou algerien ? Cette organisation a eete mise sur pied par le GPK, il est evident que c’est "kabyle".

  • Voilà le travail de mémoire qu’il faudra faire pour honorer nos héros et nos victimes pour leur dignité et leur courage à titre de kabyles dans une Algérie diverse et pas exclusivement arabe comme en voudrait le faire croire..

    Le temps est venu de rendre à César ce qui lui appartient..

    Le GPK nous fait montrer le chemin à suivre.

    Approprions-nous sans honte ni trompette notre identité et notre culture que certains des 2 cotés de la rive veulent noyer dans l’arabo-islamisme.

    Merci le MAK pour ces initiatives courageuse et dignes..

    Le 17 je serais présent..

  • je veux bien etre parmi les gens qui vont etre à la commemoration.
    comment faire pour savoir l’adresse oû se passera cette commemoration ?
    peut -on contacter quelqu’un ou une organisation pami celle citée ?
    tanemirt pour eclaircissement.

    • Les associations travaillent encore sur la commémoration. Une fois qu’elles se seront mises d’accord sur un programme elles le rendront public.

  • Veut-on vraiment le succès de cette commémoration ?

    OU A LIEU LE RASSEMBLEMENT ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.