rezki.net

Accueil > Brèves > Des exactions contre les civils au Mali

Des exactions contre les civils au Mali

dimanche 12 février 2012, par Nadia Mechiche

Les rebelles touaregs en lutte contre l’armée malienne accusent Bamako d’exercer des représailles contre les civils originaires du Nord. C’est l’un des sujets de nos brèves de la semaine.

Le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) annonce voir pris une nouvelle ville à l’armée malienne le 7 février dernier, il s’agit de Tinzawatine, située au nord de l’Azawad, près de la frontière algérienne. Par ailleurs, dans plusieurs villes du Sud malien, les populations du Nord ont été l’objet d’attaques. Les rebelles accusent les autorités d’avoir exercé des représailles.
Le MNLA affiche ses soutiens, il cite un article du journal algérien El Khabar du 28 janvier selon lequel Alger aurait décidé de jeter son aide militaire au Mali. Le mouvement estime que l’Algérie et la Mauritanie font bien la distinction entre leur adversaire, d’un côté leur adversaire de la branche locale d’Al Qaida et d’autre part le soulèvement touareg. Par ailleurs, Tamazgha a organisé une manifestation de soutien aux Touaregs de l’Azawad le 28 janvier à Paris.


Solidarité avec l’Azawad par Tamazgha_Paris

La Kabylie toujours perturbée par la neige

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a pris la parole à la télévision algérienne 9 février pour annoncer que les législatives auront lieu le 10 mai prochain. Le chef de l’Etat n’a pas prononcé un mot sur les chutes de neige exceptionnelles qui paralysent le Nord de l’Algérie, notamment la Kabylie. Des habitants joints par téléphones dénoncent l’absence de secours pour déblayer les routes. L’approvisionnement devient un vrai casse-tête, on a ainsi appris qu’une boite de bougies se négocie autour de 2 500 euros (à peu près 17 euros) et que la bonbonne de gaz atteint les 3 000 dinars (environ 21 euros).

Journée de la langue maternelle

Le linguiste Rachid Ridouane donne une conférence à Clichy le 19 février prochain à l’invitation de l’association Tamaynut France. L’intervention a pour thème « L’officialisation de la langue amazighe au Maroc : enjeux pour une langue millénaire ». Cet événement a lieu dans le cadre de la Journée internationale de la langue maternelle, qui est célébrée le même jour.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.