rezki.net

Accueil > Politique > Des étudiants berbères victimes de sévices en prison

Des étudiants berbères victimes de sévices en prison

vendredi 15 juin 2007, par Rezki Mammar

A la suite des agressions d’étudiants amazighs (berbères) dans différentes universités du Maroc. plusieurs organisation marocaines et de l’étranger ont dénoncé une manœuvre des autorités destinée à provoquer un climat de violences. Au cours de ces dernières semaines, plusieurs militants berbéristes ont été arrêtés. Dans un communiqué publié le 11 juin plusieurs membres du MCA (Mouvement culturel amazigh font état de mauvais traitement, notamment de viols. Les détenus signataires demandent leur regroupement et n’excluent pas de mener une grève de la faim préventive les 17 et 18 juin. Nous publions ci-dessous le communiqué du MCA.


Mouvement Culturel Amazigh
Communiqué des detenus du MCA a la prison locale Sidi Said de Meknes, Maroc

Nous, détenus de la cause amazighe a la prison locale de Sidi Said de Meknes et militants du Mouvement Culturel Amazigh, mouvement démocratique et indépendant de toutes tendances politiques partisanes au Maroc et qui défend les droits culturels, linguistiques et démocratique du peuple amazigh après que le makhzen ait mis a son service une horde de pseudo marxistes pour nous agresser physiquement le 10 mai 2007 les militants du MCA, nous étions surpris par la police entrer par effraction à notre domicile le 22 mai 2007, voler nos bien et nous a transportés au commissariat de police.
Nous, Ait Lkaid Idir,Oudi Omar,Hamid Aadouche, Ait Lbacha,Youssef,Taghlawi Omar,Ousaya Mostapha,Hejja Younes,Chami Mohamed, Zedou Mohamed et Nouari Mohamed, nous avions subi au commissariat de la part des services de la police toutes le sortes de torture sauvage pendant que nous étions menottés : basses injures , insultes racistes et viol avec la
bouteille,

Sur ce nous dénonçons
- toutes les formes de tortures, de provocation et d’intimidation racistes dont nous étions victimes au commissariat de la police de Meknes
- notre détention par laquelle le makhzen, en alliance avec les ennemis de notre identité et de notre pensée, vise a porter atteinte a nos principes nobles et nos idées qui appellent à lutte contre la marginalisation linguistique et économique sur le peuple amazighe
- l’attitude de l’administration de la prison locale de Meknes qui nous a dispersés sur plusieurs étages et dans des cellules (de 30 détenus pour chacune) où sont absentes les conditions minimum du respect de la dignité humaine et nous tenons cette administration responsable des mauvais traitements que nous subissons au sien de la prison.

- Nous demandons
- à ce que l’on nous mette dans une seule cellule et dans les conditions et les normes reconnues internationalement et relatives aux détenus politiques (le droit aux journaux, amélioration des conditions de vie)
- de clarifier le sort de notre parcours universitaire , nous n’avions reçu jusqu’a maintenant aucune réponse officielle a ce propos de la part des doyens des facultés et des écoles privées ou nous poursuivions nos études.
- nous déclarons que notre détention arbitraire a pour causes notre
attachement a nos principes et nos niées et n’a aucun rapport avec les colportages et la propagande des medias adverses et relatives a la mort d’un étudiant à Meknes
- notre refusons toutes les pressions et les menaces qu’exercent les autorités sur nos familles
- nous déclarons notre intention d’entrer a titre d’avertissement en grève de la faim les 17 et 18 juin 2007 dans la perspective de satisfaire à nos revendications légitimes
- notre appelons les militants du MCA à l’engagement et à l’attachement à notre organisation, les principes et l’éthique de notre lutte légitime
- notre solidarité avec les détenus a la prison d’Errachidia. et d’Agadir.
La prison locale Sidi Said Meknes le 11 juin 2007.

Vive le Mouvement Culturel Amazigh, résistant, militant, libre et
indépendant-

Afus g Ufus hat aterrez ula tekna !

Messages

  • je regrette que le MAROC qui est connu paye de tolerance sur le plan mondial vis des situation de racisme desole je suis amazigh.

    • LE MORAOC EST G CROI DEMOCRATE EBVERS SA RACES G PARLE PAS DES ARABOPHONES M7 LES ARABES REGARDE LES FASSI ET SAHRAOUI ILS ONT TT SE K ILS VEULENT MM L AUTONOMIE TRE ELARGI M7 LE PEUPLE AMAZIGH SE KI CHERCHE RIEN KE SON IDENTIT7 ON LA DISCUTE MM PAS ET CMNT TU CROI KE SE POUVOIR EST COUNU POUR SA TOLERENCE

  • Un internaute a posté un commentaire sur cet article et ce commentaire ne sera pas publié car son auteur n’a pas signé son texte. Il est rappelé à tous que la diffamation, les accuations sans fondements sont interdites par la loi. En l’occurence, le commentaire en question tente de mettre en cause le MCA. Libre à cette personne du post de prendre ses responsabilités.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.