rezki.net

Accueil > Culture > Cours de berbère à l’ACBVO, les élèves ont la parole

Cours de berbère à l’ACBVO, les élèves ont la parole

mardi 21 octobre 2008, par Rezki Mammar

Nous allons consacrer trois émissions à l’ACBVO, qui est l’Association de culture berbère du Val d’Oise, installée à Cergy, dans la banlieue nord de Paris. Première étape, nous avons assisté au cours de langue berbère qui a lieu chaque samedi après midi. Nous en avons profité pour discuter avec les élèves et faire partager leur témoignage.

Télécharger l’émission

Le cours de berbère de l’ACBVO est suivi par une dizaine d’élèves : des adultes...

Premier constat, le cours attire un public de tous âges, majoritairement féminin. Les plus jeunes viennent apprendre à parler la langue de leurs parents, une langue que les Kabyles ont beaucoup de mal à transmettre, en France. Parmi ces jeunes certains se préparent à présenter le berbère au baccalaurat, c’est le cas de Taninna.
On trouve aussi des adultes, dont certains parlent déjà kabyle et qui viennent apprendre à lire et écrire leur langue maternelle. Autre public, qu’on connaît beaucoup moins, celui des couples mixtes notamment les femmes qui ont épousé un Kabyle et qui apprennent la langue de leur conjoint. C’est assez intéressant donc de constater la diversité des apprenants, de ces élèves berbérisants.
Dans la prochaine émission, nous restons à l’ACBVO pour discuter avec le professeur de berbère de ces élèves, il s’appelle Moh Cherbi et il est aussi connu comme écrivain et comme animateur radio.

... et des plus jeunes

Messages

  • Azul fellawen,
    ça fait chaud au coeur de voir que notre langue progresse dans le coté positif,mais il faut pas qu’on baisse les bras,et de se dire moi ça me conscerne pas .Mouloud Mammeri,disait toujours que l’IDENTITE (Langue,Culture,traditions,valeurs),c’est pas un héritage qu’on laisse dérière nous ,mais c’est quelque chose qu’on vie au quotidien et qu’on partage,et s’il y a des gens qui la porte,beh elle vivra ,et si on la laisse ,elle disparaitra(Identite).

    Main dans la main,soyez fièr de votre identité.

    Azul a ya rezki.

    • Azul a Gaya, la langue kabyle est l’objet d’un mépris énorme de la part des pouvoirs publics,, mais il faut aussi parler de ses locuteus, de ses apprenants pour savoir où en est sur le terrain. Donc, en plus de la bagarre politique, il faut parler du rapport qu’entretiennent les kabylophones avec leur langue

    • La réalité, c’est que tout commence à la maison. Quand les parents ne parlent pas kabyle à leurs enfants, tout part de travers. Si on ne parle pas la langue à la maison, on a beau s’inscrire à des cours, ça change rien.

  • bonjour,
    je souhaiterais apprendre le kabyle, car j’tudie la bible avec les tmoins de Jhovah actuellement et je souhaiterais intgrer la congrgation kabyle lorsque j’aurais bien avancer dans mon tude. Car la sur qui me fait l’tude biblique est d’origine kabyle.
    Cordialement,

  • J’aimerais que mes enfants apprennent la langue kabile que je nai pu leurs apprendre il est pour moi trs important que mes enfants connaissent un minium la langue d origine merci de me renseigner mes enfants ont 13ans 9ans 6ans et 4ans cordialement Mr benkerrou farid tel 0658594719

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.