rezki.net

Accueil > A Propos > Coup d’éponge sur nos commentaires

Coup d’éponge sur nos commentaires

lundi 1er octobre 2012, par La rédaction

Notre site s’est fait taper sur les doigts par un confrère. En cause des commentaires affirmant que l’auteur travaillerait pour les services algériens.

Où s’arrête la liberté d’expression ou commence la diffamation ? Diffamer quelqu’un c’est l’accuser sans preuves d’un acte puni par la loi ou qui porte atteinte à sa réputation. Une personne vient de nous saisir en invoquant cette dernière raison. L’animateur d’un site confère a été soupçonné de travailler pour les services secrets algériens. Les messages en question sont de véritables tartines accusant plusieurs médias et personnes. La personne concernée déclare vouloir engager des poursuites. A votre avis cher lecteurs qui serait poursuivi ? L’auteur du commentaire ou notre site ? Pour notre part les commentaires accusant quelqu’un de travailler pour les services secrets algériens relèvent davantage de la spéculation politique que de la diffamation et c’est pour cette raison que nous avons laissé passer de telles boulettes. Notre confrère s’estimant offensé nous avons retiré les commentaires. L’affaire devrait en rester là entre personnes qui ont des liens d’amitié et des passions communes.

La gestion des commentaires est un véritable poison. Sur Rezki.net un quart des messages postés sous les articles ne sont jamais publiés. Il s’agit souvent de textes publicitaires déposés par des robots et des sociétés en mal de reconnaissance, dans ce cas ils passent à la poubelle. Souvent ce sont des affirmations sans fondement, allant jusqu’à l’illégalité.