rezki.net

Accueil > Brèves > Complot, démissions et procès au sein du GPK

Complot, démissions et procès au sein du GPK

vendredi 11 février 2011, par Nadia Mechiche

En ce début d’année, l’ambiance au sein du mouvement autonomiste tourne au polar. Après avoir annoncé une tentative avortée visant à assassiner son président, le Gouvernement provisoire kabyle subit une série de défection et une plainte.

Le Gouvernement provisoire kabyle (GPK) dit avoir déjoué un plan visant à assassiner son président Ferhat Mehenni. Cette annonce a paru sur sa newsletter le 27 janvier. Le traquenard consistait à attirer le chanteur et leader autonomiste en Tunisie pour l’y assassiner. Cette révélation a provoqué des remous en interne/ trois ministres du GPK ont démissionné le 30 janvier, en désaccord avec la gestion de cette affaire. Malika Mouaci (Santé) Idir Djouder (Budget) et Arezki Boussaïd (Intérieur) ont ainsi rendu leur tablier. Pour sa part, Idir Djouder a pris ses distances 31 janvier avec la communication du numéro un du Gouvernement provisoire kabyle, dans une courte déclaration parue sur le site de sa radio. Cette affaire a également entrainé le renvoi du directeur de cabinet de M. Mehenni, désigné comme meurtrier sous le pseudonyme Aksil nat Lhara (de son vrai nom Djamel Meffad). Selon le site Agencedepresskabyle, la personne mise en cause a porté plainte contre la victime présumée.

Les autres brèves

Le Mouvement pour l’indépendance de la Kabylie a annoncé son autodissolution le 15 janvier dernier.

BlackBerry cède aux islamistes indonésiens. Le 20 janvier, il a annoncé sa décision de bloquer les sites pornographiques dans le pays.


Tamazgha parodie les vœux de Bertrand Delanoë aux Kabyles en publiant un entretien imaginaire.


Ferhat Mehenni pourrait rentrer en Kabylie d’ici avril 2011, a annoncé l’Agence de presse kabyle 26 janvier.


Le journal arabophone El Khabar se trompe de photo 27 janvier dans un article sur Cheikh Mohand Oulhoucine. L’erreur a été relevée quelques jours plus tard par Kabylienews.


Le drapeau berbère du siège de Tamazgha à Paris a encore été vandalisé dans la nuit du 31 janvier au 1er février. La dernière atteinte à ce drapeau est récente, elle remonte au 22 janvier dernier.


La Dépêche de Kabylie a encore usurpé une photo issue de Rezki.net dans son numéro du 2 février. Cette image utilisée sans citer la source ni l’auteur est parue sur notre site le 5 janvier dernier.


Le GPK a annoncé ce 5 février le lancement d’une collecte de livres à destination de la Kabylie.
Les sites libyens Ussan et Libya Imal ont été hackés, rapporte l’association Tamazgha 5 février sur son site.


Ferhat Mehenni a publié une tribune initulée Tunisie, Côte d’Ivoire, Soudan... dans Le Monde (accessible dans la version en ligne du 8 février)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.