rezki.net

Accueil > Opinions > Chadli Bendjedid meurt à deux mois de la fin du monde

Chadli Bendjedid meurt à deux mois de la fin du monde

mardi 9 octobre 2012, par Krim

L’ex président algérien s’est éteint six mois après son prédécesseur Ben Bella. Sous Chadli Benjedid les forces de l’ordre et l’armée ont réprimé les émeutes kabyles de 1980 et celle d’Alger en 1988. C’est aussi à cette époque que le régime a légalisé l’islamisme politique.

Chadli Bendjedid est né en 1929 à Bouteldja et il est mort le 6 octobre dernier. La presse en a longuement parlé du parcours de ce militaire, notamment en France où les médias ont attribué à l’ancien président la paternité de la transition démocratique algérienne de 1989, qui soit dit en passant est une supercherie.

Le colonel Chadli arrive au pouvoir en 1979, il est ensuite réélu jusqu’à ce que l’armée le dépose en 1992.

  • 1980, le pouvoir interdit une conférence de l’écrivain Mouloud Mammeri et réprime le Printemps berbère.
  • 1984, adoption du Code de la famille, qui consacre l’infériorité civile de la femme algérienne, l’obligeant à vivre sous la tutelle d’un homme.
  • 1987, l’avocat et opposant Ali Mécili est assassiné à Paris sur ordre du régime algérien. Le gouvernement français expulse les auteurs de l’assassinat et les oublie.
  • 1988, répression de manifestations à partir du 5 octobre, qui ont fait au moins 500 morts. Le même mois, le chanteur Matoub Lounès est grièvement blessé par un gendarme, la Kabylie est au bord de l’explosion.
  • 1989, un nouveau gouvernement instaure le multipartisme. Parmi les partis l’Algérie autorise le Front islamique du salut malgré l’interdiction en vigueur de créer des organisations politiques à caractère religieux.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.