rezki.net

Accueil > Politique > Brahim Bousmene : « comme si le fait de parler de la berbérité pouvait (...)

Brahim Bousmene : « comme si le fait de parler de la berbérité pouvait porter atteinte à l’intégrité nationale »

jeudi 18 février 2010, par Rezki Mammar

Nous avons appris la libération de plusieurs personnes interpellées à Taghjijt. Pour bien comprendre les enjeux de cette répression contre ces étudiants berbérophones marocains nous mettons en ligne un entretien que nous avons eu avec Brahim Bousmene, lui-même originaire de Taghjijt et sympathisant de l’organisation Tamaynut France.

Cette interview a été réalisée lors du rassemblement du 31 janvier à Paris faveur des personnes arrêtées pour avoir été liées de près ou de loin à une manifestation étudiante le 1er décembre au sud du Maroc. Depuis cette date, quatre personnes ont été remises en libertés (les trois étudiants ainsi que le blogueur emprisonnés)

Rezki.net : Combien de personnes sont détenues actuellement ?

Brahim Bousmene : Il y a six personnes de Taghjijt, la sixième est le président de Tamaynut Taghjijt, qui est également membre de Tamaynut Maroc. L’affaire a démarré le 1er décembre, par une manifestation pacifique, toute la journée, devant la mairie de Taghjijt. Des étudiants étaient venus demander le remboursement de leur frais de transport. Il faut expliquer que nous à Taghjijt, nous dépendons de la province de Guelmim et que cette province fait elle-même partie du Sahara Occidental. Les étudiants du Sahara se font rembourser six aller-retour vers Agadir, où se trouve la fac la plus proche. Ceux de Taghjijt, c’est différent, on leur rembourse uniquement leur trajet vers Guelmim, mais de Guelmim à Taghjijt, c’est à leur charge. Donc, pourquoi payer de sa poche quand l’Etat rembourse tout à d’autres ? C’est ce qui a déclenché la manifestation. Ils demandent également des bourses pour les étudiants non boursiers, mais aussi qu’on les aide pour la rédaction de leur mémoire.

Est-ce qu’ils demandent aussi des structures pour le désenclavement de leur ville ?

Non, car ce sont des étudiants, ils demandent uniquement des choses qui les concernent directement.

Que s’est-il passé pendant cette manifestation ?

Au lieu de répondre à leurs revendications, le wali (l’équivalent du préfet), à la demande du caïd (le représentant de l’Etat dans le village) leur a envoyé les forces de l’ordre. Le jour même, c’est à dire un mardi, ils ont interpellé trois jeunes, des étudiants. Le 15 décembre, ils ont été condamnés à six mois de prison ferme. Le lendemain de la manifestation, ils ont pris d’autres personnes, dont Hazzam El Bachir : son seul tort, c’est d’avoir publié le communiqué des étudiants sur son blog, il a pris quatre mois de prison ferme [1]. Le jeudi, donc le 3 décembre, ils ont pris le gérant d’un cybercafé du village. Ils l’ont accusé du fait que les étudiants envoyaient leurs commentaires et leurs communiqués à partir de son établissement, ils ont aussi trouvé chez lui une clé USB dans laquelle se trouvaient les communiqués. Le problème, c’est que ce dernier a pris un an de prison ferme. Parmi les chef d’accusation figure l’« incitation à la haine raciale », parce que les communiqués parlaient de l’amazighité. C’est comme si le fait de parler des Berbères et de leurs droits pouvait porter atteinte à l’intégrité nationale, à l’ordre public. [2]

La sixième et dernière personne arrêtée est le président de la section locale de Tamaynut, il a été interpellé le 26 décembre devant le siège de son association alors qu’il se trouvait en compagnie d’invités venus des îles Canaries, il n’a pas encore été condamné, mais il est emprisonné [3].

Les jugements ont été rendu très vite... [4]

Oui. Le jour de leur jugement il a été interdit aux gens de Taghjijt d’entrer dans la ville de Guelmim, où se trouve le tribunal. Quand on arrive au premier barrage, on montre ses papiers, on voit écrit Taghjijt dessus et on se fait répondre « Circulez, interdit d’entrer ».

Tout cela rappelle Boumal n Dadès.

Oui, c’est presque pareil.

Quel veulent exactement les autorités ?

Vous avez peut être remarqué un tournant dans la politique du nouveau roi. A son arrivée, il avait donné l’impression d’une ouverture, les gens commençaient à s’exprimer ouvertement. Mais depuis deux ans, il y a un revirement. Cela a été confirmé par le dernier discours du souverain lorsqu’il explique que soit on est marocain, soit on ne l’est pas. Après, les autorités interprètent ce discours comme elles veulent.

Quel place occupe la question amazighe dans l’affaire de Taghjijt ?

Quand quelqu’un prend un an de prison ferme à cause de communiqués parlant de la berbérité, alors tout est dit.
En fait, l’Etat marocain à assimiler tous les militants : ceux qui acceptent de se mettre sous sa tutelle peuvent s’exprimer, les autres doivent se taire.

Lire également Taghjijt, les associations berbères dénoncent la répression


[1Le blogueur a été libéré depuis.

[2La peine a été ramenée à huit mois de prison.

[3Ce militant a été condamné à six mois ferme.

[4Cette question est une remarque de l’écrivain Messaoud Nedjahi.

Messages

  • HADJ-MESSAR ( ESPAGNE )
    Quelle Histoire voulons-nous laisser aux générations futures, si ce n’est celle de notre volonté de Justice, d’égalité et de tolérance.
    Le destin de l’Algérie est l’affaire, le devoir de toutes et de tous, il en va de la responsabilité de chacun de nous.
    Ce n’est qu’ainsi que nous mettrons fin au pillage systématique de notre pays et anéantirons toutes ces tentatives de scission du territoire et de division du peuple algérien.
    Nous devons, en toute conscience, honneur et intégrité, relever le défi : réformer notre pays envers et contre tous ceux qui s’acharnent dans les chemins du chaos et de l’anomie.
    « SANS RANCUNE » « rassem054@yahoo.fr »

    • Des gens se font arrêter au Maroc et vous osez nous sortir l’unité algérienne. Les Berbères marocains se moquent des intérêts de l’Etat algérien et tiens, même nous les Kabyles on vous donne votre Algérie tant que vous fichez la paix à la Kabylie Hha af yir-iw d temgart-iw am aken qqaren zzman.

    • « Bonjour à Tous et à Toutes , AZUL Fellawen . »

      Je souffre de voir que malgré notre indépendance depuis plus d’un demi-siècle, le peuple algérien garde encore les séquelles d’un régionalisme et d’un sectarisme séculaire. Toutes les dictatures et tous les envahisseurs avaient joués sur cet état de fait pour s’imposer et exploiter les populations. C’est une vérité que nous ne pouvons taire. Cette xénophobie n’est pas seulement entre les différentes ethnies qui composent notre peuple, mais existe même au niveau des familles.
      « SANS RANCUNE » « rassem054@yahoo.fr »

  • Bonjour , AZUL .

    Les problèmes de l’Algérie ne sont ni la race, ni la langue et ni l’appartenance politique, mais bien le sous-développement et le manque de vision de ce qui nous attend dans l’avenir.
    La question prioritaire est comment faire pour réconcilier notre peuple avec lui-même.
    Il faut trouver la meilleure façon de nous assumer et de nous armer pour faire face à une mondialisation sauvage et inhumaine.
    Kabyle ou arabe, tous subiront le même sort si l’Algérie ne reprend pas ses esprits et se débarrasse une fois pour toute de ses vieux démons que sont le régionalisme et la. Xénophobie
    SANS RANCUNE ( rassem054@yahoo.fr )

    • Tiens, chers internautes, je vous présente Hadj Messar, un service secret algérien à lui tout seul (jusque-là il était encore secret). Tapez son nom dans Google et vous verrez que s’il fréquente les forums kabyles, ce n’est pas par amitié.

    • AZUL
      Comment avez vous constaté ou savoir que je fais partie de ce service secret que j’ignore complètement : c’est mentionné sur Google que je fais partie de ce service ???? «  »

      Combien de fois abandonnons-nous notre chemin, attirés par l’éclat trompeur du chemin d’à côté comme le votre ? L’ignorance qui se sait, qui se juge et qui se condamne, ce n’est pas une entière ignorance : pour l’être, il faut qu’elle s’ignore soi-même .
      Tant que les algériens n’auront pas appris les leçons du passé, ils demeureront une cible facile à tout danger et quelques soit sa nature. Les ennemis qui nous guettent sont aussi bien votre propre comportement que l’ignorance et le manque de maturité. Que vous vous réclamiez arabes, kabyles ou autres, est-ce que cela ira vous sortir du sous-développement et de la main mise étrangère et de nous armer pour faire face à une mondialisation sauvage et inhumaine. Kabyle ou arabe, tous subiront le même sort si l’Algérie ne reprend pas ses esprits et se débarrasse une fois pour toute de ses vieux démons que sont le régionalisme et la. Xénophobie

      SANS RANCUNE " rassem054@yahoo.fr "}

  • La Constitution est la loi qui garantit droits et libertés individuels et collectifs, protège la règle du libre choix du peuple et confère la légitimité à l’exercice des pouvoirs. Assurer la protection juridique et le contrôle de l’action des pouvoirs publics dans une société où règnent la légalité et l’épanouissement de l’homme dans toutes ses dimensions. Fort de ses valeurs profondément enracinées, et de ses traditions de solidarité et de justice, le peuple est confiant dans ses capacités à œuvrer pleinement au progrès culturel, social et économique du monde d’aujourd’hui et de demain. L’Algérie, terre d’Islam, partie intégrante du Grand Maghreb, pays arabe, méditerranéen et africain, s’honore du rayonnement de sa Révolution du 1er Novembre et du respect que le pays a su acquérir et conserver en raison de son engagement pour toutes les causes justes . La fierté du peuple, ses sacrifices, son sens des responsabilités, son attachement ancestral à la liberté et à la justice sociale sont les meilleurs garants du respect des principes de cette Constitution qu’il adopte et transmet aux générations futures, dignes héritières des pionniers et des bâtisseurs d’une société libre

    • Le commentaire publié ici par Robert le 21 avril est tout simplement raciste et nous ne publions pas ce genre de propos. L’auteur du message prétend défendre une cause et en fin de compte il marque contre son camp.

    • Il vous choque peut être mais en aucun cas il n’y a du racisme. C’est étonnant c’est toujours le kabyle accusé de racisme et par des kabyles !

      Ce monsieur que peut être vous protégez ???? peut lui continuer à distiller ses messages "islamiques". Lui il peut continuer à se prétendre kabyle mais à NIER l’existence même des kabyles, çà ce n’est pas considéré comme raciste !!!

      Allez donc voir sur d’autres sites, ce que j’ai écrit à coté c’est du pipi de chat. Allez donc voir Oumma.com les commentaires sur Kabyles.

      Vous voulez laver plus blanc que blanc que bien vous fasse, Ils auront marqué un point. Je vous tire ma révérence.

    • Votre commentaire est raciste quand vous conseillez aux « enfants d’Oqba » de retourner « chez eux ». Le message de la personne à qui vous avez répondu n’est pas raciste, il est plus rusé que vous, il vous provoque et vous tombez dans le piège. Il vous méprise, méprisez-le mais ne jouez pas son jeu.

    • Je ne veux surtout pas polémiquer mais vous avez tout de même une lecture pour le moins étrange.

      Conseiller à quelqu’un de retourner chez lui serait raciste ??????

      Moi je suis un des fils des habitants de l’Afrique du Nord et lui un fils d’ Oqba le chef des envahisseurs de l’Afrique du nord. Je lui propose de retourner d’où ils viennent.

      EN QUOI C’EST RACISTE ?

      De plus vous affirmez qu’il serait plus rusé ??????? de quelle ruse ? je n’ai pas cherché à dialoguer avec lui j’ai répondu à un de ses commentaires qui ne m’était pas adressé.

      Je suis peiné de votre comportement, et de votre secours à un fils d’Oqba. Je me demande si en réalité vous n’êtes pas plus gênés que lui ?

      Si non Osez publier mon commentaire, les internautes se feront une opinion.
      bien à vous

    • 22 avril 08:57, par Robert .@]> Droit de répondre , AZUL . La haine fait couler beaucoup d’encre... Loin d’être innocente, elle laisse derrière son passage blessures et conséquences. On ne peut battre son adversaire que par l’amour et non la haine. La haine est la forme la plus subtile de la violence. La haine blesse celui qui hait, et non le haï.
      Les hommes comme vous sont extrêmement portés à espérer et à craindre, et une religion qui n’aurait ni enfer ni paradis ne saurait guère leur plaire.
      Le racisme est une chose que je ne peux pas comprendre ! Je trouve monstrueux de considérer qu’il y a des êtres qui sont inférieurs, simplement parce qu’ils ne sont pas comme nous , car le racisme est bien l’infirmité la plus répugnante parmi les diverses laideurs de l’humanité.L’extrême esprit est accusé de folie, comme l’extrême défaut... C’est sortir de l’humanité que de sortir du milieu.
      Je reconnais que dans certains Gouvernements , Le gouvernement. Il promet sans promettre et se dédit de ses mensonges pour faire semblant de sauver la vérité.

      SANS RANCUNE « rassem054@yahoo.fr »

    • « Le commentaire publié ici par Robert le 21 avril est tout simplement raciste et nous ne publions pas ce genre de propos. L’auteur du message prétend défendre une cause et en fin de compte il marque contre son camp. »


      C’est dans l’absolue ignorance de notre raison d’être qu’est la racine de notre tristesse et de nos dégoûts. Comme vous le savez , de toutes les sciences que l’homme peut et doit savoir, la principale, c’est la science de vivre de manière à faire le moins de mal et le plus de bien possible.
      Merci de votre intervention . Bonne réception .SANS RANCUNE ( rassem054@yaho.fr )

    • 22 avril 12:50, par Robert ; AZUL . Aouallatouha ; je suis Amazigh à 100 %..
      Thaniatouha . j’aime ma langue Amazigh
      Se réunir dans un seul Pays est Le modernisme aussi un système de complaisance.
      La liberté est un système de déférence, un système de courage. Et aussi la vertu du pauvre.
      Rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite.
      Toutes choses s’enchaînent entre elles et leur connexion est sacrée et aucune, peut-on dire, n’est étrangère aux autres, car toutes ont été ordonnées ensemble et contribuent ensemble au bel ordre du même monde.
      Toute phrase doit être en soi un monument bien coordonné, l’ensemble de tous ces monuments formant notre Pays qui est L’Algérie UNIE.
      SANS RANCUNE. ( rassem054@yahoo.fr )

    • Hadj Messar , je vous annonce que sur 14 commentaires publiés sous cet articles, 8 sont de vous. Nous vous avions déjà prévenu. C’est le dernier avertissement, vos fables sentencieuses avec ou sans rancune ne seront pas publiés à partir de maintenant.

    • C’est vous qui l’écrivez Nadia + de 50% des commentaires sont du sieur Hadj-Messar. Pourtant c’est moi que vous avez CENSURE ! Ce monsieur doit se ’bidonner’ derrière son écran. En pur représentant de l’islamisme politique, il a contribué à la censure d’un kabyle par des (peut être) kabyles.

      Ils peuvent lui et ses semblables claironner que nous sommes tous des algériens en NIANT l’existence et la spécificité des berbères et plus particulièrement des kabyles. Lui se prêtant berbère moi je suis sénégalais de Mongolie ! (je précise que je n’ai rien contre les sénégalais et les mongols)

      Pardonnez moi l’écart de langage et sauf votre respect, eux nos envahisseurs ILS ONT DES COUILLES ils se donnent les moyens de leurs objectifs. La démocratie les bonnes manières ce n’est pas dans leur culture. Faut-il être tolérant avec ceux qui tueront la tolérance si ils arrivent au pouvoir ? Éternelle question ?

      Soyez assuré que je ne vous en veux pas. Je suis vacciné et sans naïveté.

    • Robert, votre commentaire comportait une afformation raciste. Ceux qui combattent les Kabyles sont tout simplement plus malins que vous, ils savent semer le venin sans mordre et donc ils savent échapper aux modérateurs des forums, tâchez d’y réfléchir. Quant à Hadj Messar, son hyperactivité lui a valu une mise en garde de nos confrères de Kabyles.net, chez nous, s’il veut s’exprimer il devra renoncer à sa frénésie moralisatrice.

  • En réalité notre pays a un problème avec ses hommes politiques Elus par le Peuple Algérien. Trop nombreux, trop protégés, souvent inamovibles pour ne pas dire éternels, pas toujours représentatifs du peuple et venant par hasard du même recto.

    Nos élus politiques ne critiquent jamais le système éducatif qui ne conduit ni à la lecture, ni à l’esprit critique, ni à la culture d’accepter l’idée de l’autre. Un système éducatif qui ne donne aucune leçon de morale ou de bonne conduite a nos enfants. L’éducation schématise bien le quotidien de chez nous. Ce quotidien lourd est à l’image de la présence trop longue d’un ministre qui massacre l’éducation.

    Dans le pénible rouage du quotidien inéluctable et le silence voulu, certains fonctionnaires abusent de l’ignorance et la bonté d’un citoyen pour le faire galoper d’une administration a une autre comme un cheval en rage. Le mont de paperasse demandé au citoyen accouche une montagne de corruption chaque jour. A quand l’arrêt de la gabegie ! Si la corruption est dans cet état, c’est bien à cause de la gestion du pays au modèle de la petite auberge espagnole.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.