rezki.net

Accueil > Brèves > Boghni, un homme libéré grâce à la mobilisation (Brèves)

Boghni, un homme libéré grâce à la mobilisation (Brèves)

samedi 17 avril 2010, par Nadia Mechiche

Ali Hassani, l’octogénaire enlevé le 22 mars près de Boghni a été retrouvé sain et sauf suite à une longue mobilisation populaire. Les habitants de plusieurs villages, organisés en coordination ont manifesté, organisé des battues et mené une journée de mobilisation et finalement. Les ravisseurs ont finalement obtempéré. La suite dans nos brèves.

La ville de Boghni (Haute-Kabylie) a mené une journée ville morte 15 avril pour la libération d’un habitant kidnappé. Cet homme, Ali Hassani, ancien commerçant octogénaire enlevé le 22 mars a été libéré dans la nuit du 16 au 17 avril d’après Tout sur l’Algérie qui annonce cette information le lendemain matin. Par ailleurs, un jeune commerçant enlevé à Aït Douala a été libéré quant à lui dans la nuit du 15 au 16 avril.
Situation géographique de Boghni


L’émission Ssuq Lhedd sur la Chaîne Deux a évoqué la presse en ligne le 4 avril d’après Kabylienews. Le journaliste Belkacemi Mohand Saïd, invité de cette émission dit avoir évoqué des « attaques malveillantes provenant de l’étranger », faisant allusion à ses détracteurs.


L’association de solidarité médicale Tacemlit s’est doté d’un site site Internet accessible à l’adresse Tacemlit.net.


Le préfet Nacer Meddah est déplacé de la Seine Saint-Denis vers le Doubs (est de la France) le 7 avril.


Le chanteur Si Moh vient de sortir un nouvel album intitulé Tamughli (Regard).


Un rassemblement a eu lieu 11 avril à Paris sur la tombe d’André Mecili, opposant algérien assassiné en 1987.


Les autonomistes kabyles suspectent les autorités algériennes d’utiliser le football comme moyen de diversion le 20 avril, c’est à dire pour détourner une partie du public appelé à manifester ce jour-là en Kabylie.


L’Alliance Tirra organise un concours littéraire en berbère, ouvert jusqu’à fin avril.


En 15 ans l’enseignement du berbère en Algérie est un échec, faute de volonté politique d’après El Watan du 16 avril qui a consacré un dossier à la question amazighe. L’interview du linguiste Abderrazak Dourari suscite un vif débat sur les l’enseignement des langues en Algérie, avec d’un côté les partisans de l’arabisation et de l’autre ceux qui défendent le plurilinguisme. De son côté, Ferhat Mehenni revient sur les mutations du berbérisme depuis les années 70 jusqu’à la revendication autonomiste.


Kabylienews annonce 16 avril que le quotidien Liberté a utilisé frauduleusement une de ses photos le 14 avril dernier.


Saïd Sadi, président du RCD a critiqué l’idée d’autonomie de la Kabylie lors d’un débat avec des étudiants de Tizi Ouzou 12 avril. Un compte rendu de la rencontre a été publié par Tamurt.info.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.