rezki.net

Accueil > Culture > Autour de Mammeri : Stéphane Gatignon, Claude Bartolone et le consulat (...)

Autour de Mammeri : Stéphane Gatignon, Claude Bartolone et le consulat d’Algérie

mardi 1er mars 2011, par Rezki Mammar

A l’occasion de l’hommage rendu à l’écrivain kabyle disparu en 1989, des élus se sont succédé à la tribune. Le maire de Sevran, Stéphane Gatignon a prôné l’ouverture sur la Méditerranée, Claude Bartolone s’est invité sur un terrain inattendu, pour parler de l’islam et des lieux de culte. Le consul d’Algérie a également prononcé un discours.

Sevran (en Seine-Saint-Denis) a accueilli une soirée consacrée à Mouloud Mammeri le 25 février dernier, pour rendre hommage à l’écrivain mort il y a vingt-deux ans. L’association Amitié franco-berbère organisatrice de l’événement a invité des élus du département, notamment les maire d’Aulnay et de Sevran, le président du conseil général Claude Bartolone et les consuls d’Algérie, du Maroc et de la Tunisie. A la tribune, Stéphane Gatignon, maire de Sevran a fait l’éloge d’un rapprochement avec la rive sud de la Méditerranée. Le consul d’Algérie a pris la parole pour rendre hommage à Mouloud Mammeri dont il a déclaré qu’il était mort « à l’occasion d’un accident de la circulation » (selon la version officielle algérienne).

Quant à Claude Bartolone, il s’est illustré sur le terrain de l’islam, il a notamment dénoncé le « débat » organisé par le gouvernement autour de la religion musulmane. Pas facile de parler des Kabyles.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.