rezki.net

Accueil > Politique > Attentat contre Lounès Matoub en 1988, un témoignage de Masin (...)

Attentat contre Lounès Matoub en 1988, un témoignage de Masin Ferkal

vendredi 10 octobre 2008, par Rezki Mammar

Le 5 octobre 1988, des émeutes éclatent à Alger, suivies d’une violente répression. En Kabylie, les étudiants décident de se solidariser avec le mouvement. Les autorités semblent avoir tout fait pour étouffer toute mobilisation kabyle quitte à tuer Matoub Lounès. Le chanteur a certes survécu, mais au prix de multiples interventions chirurgicales et de lourdes séquelles. Masin Ferkal accompagnait Matoub le jour de cette fusillade. Dans un témoignage détaillé publié sur Tamazgha.fr, le militant raconte dans le détail cette journée. Cet attentat, tout comme l’assassinat de l’artiste dix ans plus tard n’ont jamais fait l’objet d’une enquête sérieuse.

Masin Ferkal est le président de l’association Tamazgha basée à Paris, il a aussi présidé le Congrès mondial amazigh durant les première années de cette ONG.
Le témoignage publié par Tamvenzgha.fr nous renvoie vingt ans en arrière, durant les émeutes d’octobre 1988. Le jeune Masin se trouve alors à l’université de Tizi Ouzou, il est témoin des méthodes utilisées par l’Etat algérien pour éviter toute extension de la crise d’Alger en Kabylie.
Le jeune homme et l’un de ses camarades doivent se rendre à plusieurs dizaines de kilomètres à l’est de Tizi Ouzou pour distribuer des tracts appelant à la mobilisation. A l’entrée de l’université, ils rencontrent Matoub Lounès. Le chanteur accepte de les conduire à la sortie de la ville, pour leur faire franchir les barrages de police. Chemin faisant, l’artiste engagé décide de participer à la distribution des tracts. Presque tous les Kabyles savent qu’un gendarme a mitraillé le chanteur à l’entrée de la ville de Michelet, l’artiste a lui-même aborde le sujet dans l’album L’ironie du sort composé en pleine hospitalisation et dans son livre Rebelle parue en 1994 chez Stock.
Le témoignage de Masin apporte d’autres détails, notamment sur la violence physique et verbale dont fait preuve la gendarmerie, sur l’état critique du chanteur, emmené sans ménagement par les forces de l’ordre alors qu’il est en danger de mort.

Lire le témoignage sur l’attentat contre Matoub Lounès.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.