rezki.net

Accueil > Politique > Attaque à In Khalil, trop près de l’Algérie

Attaque à In Khalil, trop près de l’Algérie

lundi 25 février 2013, par Nadia Mechiche

Le 23 février les rebelles du MNLA ont été attaqués. Les assaillants sont venus d’Algérie et sont repartis vers ce pays, comme si de rien n’était.

Le Mouvement national de libération de l’Azawad a essuyé une attaque le 23 février dernier à In Khalil, à 15 kilomètres de la frontière algérienne. Les médias se sont posés de questions sur l’identité des attaquants mais personne n’a relevé qu’ils sont venus du sud algérien. RFI a même lâché le morceau sans y accorder le moindre intérêt.

« Ce que l’on peut confirmer en revanche, c’est que les agressseurs ont attaqué avec plusieurs dizaines de véhicules, peut-être une trentaine. En fin d’après-midi, deux convois ont été vus, l’un repartant vers l’Algérie, dont la frontière est toute proche. »

Les assaillants sont « repartis » vers le sud algériens. Pour Tamazgha, il s’agit d’une nouvelle démonstration de la complicité entre l’Algérie et les mouvements terroristes. L’association déclare que ce pays a accueilli dans ses hôpitaux des islamistes blessés à In Khalil.

En ce qui concerne l’identité des attaquants, les médias français et maliens affirment qu’il s’agit de membres du Mouvement arabe de l’Azawad, l’organisation a même revendiqué cette action. Mais le MNLA réfute, il parle de mouvements terroristes, il dit avoir fait neuf prisonniers dans les rangs adverses. Le mouvement refuse de parler d’un conflit entre Touaregs et Arabes, selon lui il s’agit d’une manœuvre destinée à « diviser » les populations.

L’opération Serval continue, officiellement la France est en guerre contre le terrorisme, sauf quand les terroristes fuient en Algérie.

Chronologie de la guerre (suite)

Pour la période du 10 au 26 janvier voir notre première chronologie.

27 janvier l’aviation française pilonne des positions islamistes à Kidal.

28 janvier la coalition prend Tombouctou.

28 janvier le MNLA annonce avoir pris Kidal, Tessalit, Léré, In Khalil, Anefis, Tinzawatène, Tessit et Talatayt, les rebelles disent refuser la confrontation et proposent à nouveau son aide à Paris et veulent éviter des exactions de l’armée malienne.

29 janvier les députés maliens ont voté à l’unanimité une feuille de route pour un dialogue de " réconciliation nationale ". Le même jour Londres propose d’envoyer jusqu’à 240 soldats formateurs.

31 janvier on apprend que les trois première semaines de conflit ont coûté " autour de 50 millions d’euros " à la France, selon Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense. Le même jour le président malien annonce que le MNLA est le seul interlocuteur valable " à condition qu’il renonce à ses prétention territoriales ", Dioncounda Traoré tient ces propos sur RFI. Pour le président, Ansar Dine " s’est disqualifié ".

Dans la nuit du 29 au 30 janvier, la coalition prend l’aéroport de Kidal, le lendemain elle y est bloquée par une tempête de sable.

Dans la nuit du 2 au 3 février, importantes frappes dans la région de Kidal.

2 février François Hollande à Tombouctou. il s’est fait offrir un chameau volé, la rumeur affirme qu’il a été volé à un Arabe de la ville dont l’armée malienne a pillé la demeure. Info d’Al Arabiya News 5 février.

2 février le MNLA arrête deux responsables islamistes près de la frontière algérienne, ce sont Mohamed Moussa Ag Mohamed d’Ansar Dine et Oumeïni Ould Baba Akhmed du Mujao.

4 février Joe Biden, vice-président américain est à Paris, lui et Hollande affirment s’être mis d’accord pour placer la force de maintien de la paix au Mali sous l’autorité de l’Onu.

7 février on apprend que l’opération a coûté 70 millions d’euros à la France selon Le Parisien-Aujourd’hui daté de ce jour. Le même jour le Mujao menace d’ouvrir un nouveau front, de poser des mines, d’attaquer des convois et de mener des attentats. Le même jour les Français et les Tchadiens prennent Aguelhok dans la soirée.

8 février attentat suicide à Gao, seul le terroriste est mort. Le Mujao revendique l’attaque. Le même jour, les Français et les Tchadiens prennent Tessalit, dans le massif des Igoghas.

9 février nouvelle attaque kamikaze au soir à Gao, au même poste de contrôle que la veille.

10 février l’armée malienne est attaquée au centre de Gao dans le quartier du commissariat central, la France bombarde le bâtiment, le Mujao revendique l’attaque le soir même.

11 février un officier déclare que les troupes français sont « en état de vulnérabilité », il s’agit du général Vincent Desportes, ancien directeur de l’Ecole de guerre.

18 février début de l’opération Panthère 4 dans l’Adrar des Ifoghas.

19 février un sergent-chef français est tué dans le massif des Ifoghas.

20 février Jean-Yves Le Drian estime que l’enlèvement de 7 Français la veille au Cameroun n’a pas de lien avec l’intervention au Mali, il le dit sur France 2.

Dans la nuit du 20 au 21 février, début de combats à la périphérie de Gao, ils se poursuivent le 21 dans le centre-cille.

23 février attaque à In Khalil 23 contre le MNLA. Les rebelles parlent d’une attaque du Mujao mais le Mouvement arabe de l’Azawad revendique cette action, Bamako dit la même chose.

24 février la France bombarde Infara, une base du Mouvement arabe de l’Azawad, c’est une réaction à l’attaque de la veille contre le MNLA.

Messages

  • l’algerie ne se contente plus de financer et d’armer les djihadistes dans l’azawad mais elle participe memes aux attaques que perpetrent les terroristes contre le mnla.la france qui est allie du mnla dans sa lutte contre terrorisme islamiste et les usa ne doivent pas se laisser dupes par les faux semblants du pouvoir algerien illegitime.

    • le pouvoir satanique arabo islamique pour exister a besoin d’liminer toute existance amazighe libre infode.

      Il a besoin pour survivre de tout contrler.

      et pour cela il faut qu’il empche par tous les moyens les amazighs de s’organiser pour se liberer de son joug .

      l’arabo islamisme est un danger pour tous les peuples mais encore plus les amazighs ,un cancer incurable.

      Depuis que boutef le nain est au pouvoir il a accentu le combat contre ce qui est amazigh .un vrai ngationiste et raciste.
      MME LA MORT LE REFUSE..

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.