rezki.net

Accueil > Culture > Amazighmotion, un Youtube berbère

Amazighmotion, un Youtube berbère

jeudi 12 mars 2009, par Rezki Mammar

C’est un service d’échange vidéo entièrement dédié à la thématique berbère. Amazighmotion est une plateforme aussi complète que ses plus célèbres concurrentes. L’interface est ergonomiques, mais elle a aussi ses points faibles, notamment un flou sur le plan du traitement des données personnelles.

En même temps qu’ils investissent les réseaux sociaux existants tels que Dailymotion, Youtube et autres Facebook, les Berbères créent des services thématiques. Amazighmotion s’inscrit dans ce mouvement. C’est à la fois un portail de partage de vidéos et de fichiers audio. L’environnement graphique rappelle celui de Youtube, la gamme des fonctions est presque aussi complète que chez la concurrence : on peut recommander une vidéo, créer des groupes, des playlistes et exporter les fichiers sur un site ou un blog. Tout est là, il ne manque que le public, le site en est à ses début. Au moment où nous écrivons ces lignes, la vidéo la plus vue affiche seulement 83 visites. Treize membres sont inscrits, mais ils sont plutôt discrets. Pas de logo, aucun ne s’est présenté, personne n’a mis ses goûts personnels. A ce manque de convivialité s’ajoute l’absence d’informations légales et les conditions d’utilisation. Le constat est sévère, mais la question du traitement des données personnelles est un sujet extrêmement sensible.

Pour replacer ce projet parmi les réseaux berbères, il faut rappeler qu’il existe déjà des pionniers comme Kabylpédia en 2006l et Wikimazigh , deux répliques de la célèbre encyclopédie libre. Plus récemment est né Kabyllo, une sorte de portail généraliste.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.