rezki.net

Accueil > Brèves > Aït Mellal et El Harrach interdisent des prénoms berbères (Fil (...)

Aït Mellal et El Harrach interdisent des prénoms berbères (Fil info)

mardi 2 juin 2009, par Rezki Mammar

On croit souvent à tort que les Etats nord-africains acceptent de mieux en mieux les Berbères. Pourtant, dans nos brèves parues entre le 17 mai et le 2 juin, nous avons deux cas de prénoms interdits, l’un au Maroc, l’autre en Algérie. De même, des lycéens de Kabylie se sont vus « dispensés » de passer le bac de berbère. Ailleurs, à Paris, c’est le propriétaire d’un restaurant libanais qui s’est amusé à organiser un concours de Miss Amazigh avec une fantaisie qui n’a pas plu à un participant kabyle. Heureusement, notre tour d’horizon de l’actualité ne comporte pas que des mauvaises nouvelles.

Cinq terroristes ont été abattus le 17 mai à DBK (Mirabeau) à l’ouest de la Kabylie d’après La Dépêche de Kabylie.

Les habitants de Bouhamdoune (Maatkas, sud de Tizi Ouzou) bloquent leur route le 18 mai pour exiger leur désenclavement. Cette action semble avoir été entendue et les villageois ont levé leur barrage quelques jours plus tard.

Le linguiste Abdesselam Abdenour critique la politique d’arabisation scolaire et défend la scolarisation en langue maternelle dans La Dépêche de Kabylie du 19 mai.

L’épreuve de berbère est annulée dans un lycée à M’chedellah (Kabylie du sud), les lycéens menacent de boycotter le bac 2009 après avoir reçu un courrier qui les dispense de l’examen dans cette matière. D’après La Dépêche de Kabylie du 2 mai le ministre algérien de l’Education nationale a démenti avoir donné toute consigne dans ce sens. Pour la petite histoire le lycée concerné porte le nom de Ben Badis, qui était un farouche partisan de l’arabisation en Algérie.

Les autorités algériennes envisagent d’implanter une brigade de gendarmerie dans chaque commune du département de Tizi Ouzou. Le quotidien pro gouvernemental La Dépêche de Kabylie publie ainsi un entretien du responsable de la gendarmerie locale 21 ma, le commandant Rouari Si Hamdi.

L’état civil d’Aït Mellal (Maroc) a refusé d’enregistrer le prénom berbère Ayyur le 15 mai dernier, d’après le Réseau amazigh pour la citoyenneté.

Détail de Saturne dévorant un de ses enfants de Francisco Goya, Musée du Prado (Madrid)

La Coordination des Berbères de France (CBF) organise ses troisièmes assises l30 et 31 mai à Aubervilliers.

Le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie annonce qu’il organisera une réception le 27 juin prochain à Paris pour les huit ans du cette organisation.

Le portail Kabyle.com a atteint dix ans le 22 mai, il annonce de nouveaux services pour l’été 2009.

Le roman Les Vigiles de Tahar Djaout a été adapté au théâtre, la première représentation a eu lieu 21 mai à Bgayet (Bougie). Rappelons que Tahar Djaout est mort le 2 juin 1993 victime d’un attentat des islamistes.

L’auteur Abdelkader Naït Abdellah publie Lexique de tamazight chez Le Savoir d’après La Dépêche de Kabylie du 23 mai.

Un opérateur algérien coupe les lignes mobiles en invoquant des raison sécuritaires, d’après La Dépêche de Kabylie du 24 mai. Le quotidien n’a pas osé donner le nom de la société en question, certainement par pour éviter des représailles de la part de cet annonceur.

Un débat a eu lieu à Akbou (Kabylie du sud-est) pour les treize ans de la mort du militant amazigh Mohamed Haroun, le 22 mai.

L’état civil d’El Harrach à Alger a refusé d’enregistrer le prénom berbère Syphax d’après La Dépêche de Kabylie du 25 mai.

Plus de la moitié des Algériens qui s’installent au Canada sont des Kabyles d’après les statistiques canadiennes.

Nafa Kireche, de l’Association des Kabyles de France a dénonce les conditions d’organisation du concours Miss Amazigh. Le militant a publié un article sur Kabyle.com 25 mai, D’après ce témoin, le concours, organisé à Paris le 17 mai était une fête folklorique mise montée par le restaurant libanais Elysées Liban.

Des spectateurs berbères du Festival Mawazine à Rabat (Maroc) ont été arrêtés et tabassés le 17 mai d’après le Parti démocratique amazigh marocain.

Les commerçants de Tigzirt (Kabylie du nord) ont mené deux journées de grève générale le 25 mai puis le 1er juin. Les grévistes demandent le désenclavement de leur ville, notamment par la réouverture de la route narionale 24.

Bélaïd Brakni, auteur de Mémoires d’un ancien maire (éditions Publibook) était en conférence à Taferka à Montreuil le 30 mai pour présenter son livre.

La Confédération internationale des syndicats épingle l’Algérie d’après le site Le Matin DZ du 22 mai. L’organisation reproche à Alger de ne pas respecter les libertés syndicales.

« Le terrorisme a été détruit mais la bataille contre le terrorisme se poursuit » a déclaré Ahmed Ouyahia, premier ministre algérien le 28 mai. Lematin DZ considère qu’Ahmed Ouyahia tient un discours incompréhensible.

Un séminaire de formation pour journalistes prévu près d’Alger a été interdit a annoncé la Ligue algérienne des droits de l’homme le 25 mai.

Ferhat Mehenni, président du Mak a défendu l’autonomie de la Kabylie 26 mai auprès des Nations unies.

Saïd Bouteflika, le frère cadet du président algérien se préparerait pour le pouvoir d’après Le Quotidien d’Oran du 1er juin. Le journal croit savoir que le prétendant lancera son propre parti politique.

Une station nommée Antinea Radio émettra en numérique à Paris et Marseille, avec l’accord 27 mai du Conseil supérieur de l’audiovisuel. Ce projet est une candidature soumise au CSA par le groupe Berbère Télévision.

Le site Mediaseine a franchi le cap des 100 000 visites, il l’a annoncé le 1er juin. Ce média d’information locale a été créé par Lotfi Hammoumraoui, un jeune Franco-Kabyle qui est également le maquettiste du journal de l’ACBVO.

Les proches de Nadia Tagri, une jeune femme disparue à Poissy le 30 mars derniers se mobilisent, notamment sur Internet.

Messages

  • je ne sais pas comment se sentent nos élus et nos politiques kabyles,chawis et autres amazighs qui participent aux vies politiques nationales en afrique du nord,devant de tels denis de droits identitaires ?je ne crois pas que ca les génes !puisque a chaque approche éléctorales ils reviennent vers nous toutes hontes bues pour solliciter nos suffrages et nous promettres monts et mérveilles.en fait ce qui les intéréssent est tout autres !vous m’avez compris.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.