rezki.net

Accueil > Brèves > Affaire Matoub, libération d’un des détenus

Affaire Matoub, libération d’un des détenus

samedi 10 mars 2012, par Nadia Mechiche

L’un des deux hommes condamnés pour l’assassinat du chanteur kabyle a été remis en liberté, l’autre devrait l’être dans les prochaines semaines. La justice efface l’ardoise après un procès controversé.

L’un des tueurs présumés de Matoub Lounès est sorti de prison le 7 mars. Abdelhakim Chenoui avait été condamné à douze ans de réclusion en 2011, mais il a été remis en liberté. L’autre détenu condamné dans cette affaire, Malik Madjnoun devrait aussi être libéré en mai prochain selon la presse algérienne. Le chanteur Matoub Lounès avait été assassiné le 25 juin 1998. La libération des des deux supposés coupables est l’épilogue d’un procès surréaliste dénoncé par la famille de la victime et par l’opinion.

Le Salon du livre s’en va

A Tuvirett (Bouira), les défenseurs du Salon du livre amazigh dénoncent le déplacement de ce salon vers Vgayet. Une pétition a été lancée, elle pointe du doigt le Haut commissariat à l’amazighité (HCA), qui est l’initiateur de l’événement. De son côté cette institution accuse les autorités locales et le tissu associatif de ne pas avoir fait assez pour la fréquentation du salon. Cette belle foire d’empoigne est relatée dans la Dépêche de Kabylie du 4 mars. Suspens, le HCA n’a pas officialisé sa décision.

Un livre sur Maillot

Les éditions Tira rééditent un ouvrage anonyme écrit par un haut fonctionnaire colonial sur la ville de Maillot. Cette charmante localité qui se trouve au sud de la Kabylie s’appelle aujourd’hui Mchedallah. Nos lecteurs les plus assidus se souviennent peut être de notre article. Un internaute nous avait appris que le vrai nom de cette ville est Imchdallen et qu’il a été transformé par les autorités algériennes en Mcheddallah qui renvoie à « l’attachement à Allah ». A l’époque colonial l’endroit s’appelait Maillot et ce livre qui lui est consacré est accompagné d’une présentation signée de l’anthropologue Tassadit Yacine d’après la Dépêche de Kabylie du 5 mars.

Said Sadi passe la main

Le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) va laisser la présidence de son parti à un successeur, il l’a déclaré ce 9 mars devant les cadres de son mouvement réunis en congrès à Alger. Le RCD, qui boycotte les législatives va se choisir un nouveau responsable. Voici le discours tenu par Said Sadi.

Une carte d’identité kabyle en Kabylie

Le Gouvernement provisoire kabyle annonce qu’il délivrera des cartes d’identité en Kabylie à partir du 12 mars. Cette carte est disponible en France et partout ailleurs depuis 2010. Dans un article, l’agence Siwel précise les conditions d’accès. Sur le site du GPK à la page état civil un message demande aux internautes de revenir ultérieurement.

Messages

  • Ait Ahmed abdique, Sadi jette l’éponge !
    Le Pouvoir militaire n’aura pas besoin de Sadi après la disparition (physique) d’Ait Ahmed, qui est très malade, cardiaque, démuni physiquement, atteint vraisemblablement d’Alzheimer. Sa disparition politique est déjà là, lui qui cautionne la mascarade électorale de mai, dont les Généraux sont les seuls gagnants…
    Le RCD était crée sur ordre des Généraux Belkheir et Ayyat (Chef de la SM) pour casser le MCB, réduire la LADDH et contrecarrer le FFS. A présent, le FFS est démuni, neutralisé, sans champ d’audience réel prépondérant, ne gène pas le Pouvoir dictatorial. Pire encore, sa participation à la mascarade de mai va accélérer sa chute certaine.
    Les Opposants avertis savent que les Généraux « jouent au billard » : ils mettent aux prises les uns contre les autres, pour « diviser et régner », et une fois une « boule usée » et foutue, une carte peut-on dire, elle est remplacée par une autre. Benyounès, Agent du DRS, est déjà là, avec d’autres ! Il faut dire que les multiples tentatives de "relookage" de Sadi n’ont pas réussi à lui procurer un quelconque crédit, vue sa proximité avec les Généraux "faucons", les ultras du DRS et de l’Etat-major qui l’ont mis sur le devant de la scène....
    Le DRS a déjà sponsorisé d’autres ponce-pilâtes qui s’investiront pour les intérêts du Pouvoir dictatorial en général, et du Clan Medienne-Tartag (néo-MALG/DRS) en particulier...rival du Clan Boutef-Zerhouni(ex-MALG/SM).

    • QUAND LE ZAÏM TRAHI SON PEUPLE...

      « Notre participation est d’abord tactique comme on l’a toujours dit. Nous ne voulons pas d’une singularisation de la Kabylie », a-t-il indiqué.

      Est-ce que cela voudrait dire que le FFS prenne part aux législatifs rien que pour contrer la perspective autonomiste prônée par le MAK ? Notre interlocuteur affirme que bien qu’il n’ait rien contre l’existence du MAK, il avoue que « la principale raison qui a poussé le FFS à aller aux législatives reste de ne pas voir encore une fois la Kabylie distainguée du reste de l’Algérie ».

      Il a avoué que « tous les membres de la direction savent que cette élection ne sera point transparente mais que les donnes ont changé depuis celle de 2007 ».

      « Le parti a besoin aussi de se reconstruire. Si le FFS boycotte encore une fois, nous craignons pour sa survie », a-t-il dit.

      La même source a par ailleurs démenti les rumeurs faisant état d’une probable décision de retrait du parti de la course aux législatives.

      Le FFS qui a décidé de prendre part au scrutin du 10 mai trouve des difficultés à faire accepter à une grande partie de ses militants et à la population sa participation et est confronté à un grand mécontentement suite à l’introduction dans ses listes électorales des noms très contestés par sa base militante.

      SUITE

    • SUITE

      Que ce soit à Vgayet (Béjaia), Tuviret (Bouira) ou à Tizi-Ouzou et Alger, des militants n’ont pas admis le fait de donner à des personnes « détestées par la population ou qui n’ont rien à voir avec le parcours du parti » des positions importantes sur les listes. De nombreuses sections ont décidé de rejoindre les partisans du boycott incarné par d’anciens cadres évincés du parti.

      st
      SIWEL 031450 AVR 12

    • il faut savoir que des islamistes figurent en tête de liste du ffs en kabylie d’après mes informations,,

      hoho a franchi le pas ; ;normal il faut bien qu’il achève son boulot en (à ans de faire valoir.Cet homme qui vient au secours de la maffia du pouvoir à chaque qu’elle en difficulté ne fait que démontrer que cet énergumène n’est qun faire valoir pour mieux trompé son monde.BOUMEDI7NE QUI A ASSASIN2 LES DURS 0 CUIRE EN ALLANT LES CHERHCER AILLEURS A LIBERER CE ZAÏM POUR DES RAISOSN INAVOUEES.
      Qu’at-il apporté à la kabylie sinon s’en servir ?

    • Le porte-parole du FFS souille le drapeau amazigh
      08/04/2012 - 12:13

      ALGER (SIWEL) — Le porte-parole du Front des forces socialistes et candidat à la députation Chafâa Bouiche a souillé le drapeau amazigh en mettant l’étoile de David sur ce dernier.

      Le drapeau amazigh avec l’étoile de Dadid (Photo Algérie-politique)
      Publiant un article hostile au président du Gouvernement provisoire kabyle, M. Ferhat Mehenni en visite au Québec, le Porte-parole et modérateur du blog du FFS, « Algérie-politique », n’a pas trouvé mieux que de mettre une photo de M. Mehenni avec le drapeau amazigh flanqué de l’étoile de David au milieu.

      M. Bouiche voulait à travers son geste assimiler le combat pour l’autonomie de la Kabylie prôné par M. Mehenni à Israël. Chafâa Bouiche est candidat aux prochaines élections législatives algériennes sur une liste de la wilaya de Vgayet, rappelle-t-on.

      Avant lui, c’était l’ex premier secrétaire du parti, Karim Tabou qui avait qualifié lors d’un meeting organisé à Vgayet le 20 avril 2011 le drapeau amazigh à un drapeau de la JSK, le club de football kabyle.


      honte à vous khabit !!

  • « Boussouf, un criminel assoiffé de sang », disait Ben Bella. Extraits de l’entretien de Bélaïd Abane avec Ben Bella le 22/07/1999 : Sur Boussouf : « ... C’est lui l’assassin de Abane. Mais sans l’aval de Krim, Abane n’aurait pas été assassiné. Boussouf est le plus grand criminel... Il a fait assassiner 3000 djounouds à Khemissat, au Maroc... - Sur Kafi et ses attaques contre Abane : « C’est une infamie (…) Ali Kafi, hachak, est saoul à partir de 10 h... C’est aussi un flambeur. Il a perdu 2 millions de FF au casino de Divonne-les-Bains et on se demande d’où il a pu sortir une telle somme...c’est lui qui a trahi Zighout, l’a donné aux Français… »
    - Sur les 3 B : « Ils portent une énorme responsabilité dans toutes les dérives... je ne peux pas trop charger Krim, même dans l’affaire Abane. ». - Sur Aït Ahmed : « ... y a eu des différends assez graves... J’ai dit à Bouteflika que s’il y a un seul homme politique à honorer dans notre pays, c’est bien Aït Ahmed. C’est un historique. Si quelqu’un doit jouer un rôle majeur dans les institutions de l’Etat... c’est Aït Ahmed... Si on doit impliquer un parti politique dans les affaires de l’Etat, c’est au FFS qu’il faut faire appel et non au RCD, qui n’est pas représentatif. Je suis désolé de vous le dire, mais le RCD a été concocté dans une officine, créé par le biais de Belkaïd et Belkheir. »

  • un grand merci pour ces précieuses précisions, à très vite je l’espère vivement. Kenan

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.