rezki.net

Accueil > Culture > Abderrahmane Bouguermouh actuellement hospitalisé à Paris

Abderrahmane Bouguermouh actuellement hospitalisé à Paris

vendredi 16 novembre 2007, par Rezki Mammar

Depuis le 29 octobre, le cinéaste kabyle est soigné à la Pitié-Salpêtrière. Abderrahmane Bouguermouh est surtout connu pour avoir réalisé en 1997 le premier long métrage en langue berbère : La Colline oubliée d’après le roman de Mouloud Mammeri. Mis au ban du cinéma algérien pour ses idées, le réalisateur aura attendu plusieurs décennies pour obtenir le droit de tourner une oeuvre dans sa propre langue.

Abderrahmane Bouguermouh se trouve au service hépathologie de l’hôpital La Pitié-Salpêtrière à Paris (13ème). Victime d’un accident de la route, le cinéaste kabyle a été soigné dans plusieurs hôpitaux d’Alger avant d’être transferé en France très affaibli. On sait peu de choses. Selon Kabyle.com le réalisateur est arrivé à la Pitié le 5 novembre, mais selon la chanteuse Malika Domrane, le patient y a été admis le 29 octobre dernier.

Né en 1936 à Ouzelaguene en Basse-Kabylie, Abderrahmane Bouguermouh a travaillé pour la télévision française à partir de 1960, avant de regagner l’Algérie en 1962. Tout au long de sa carrière, le cinéaste a connu les pesanteurs idéologiques des autorités de tutelle. En 1964, le comité de censure refuse la sortie d’un moyen métrage Comme une âme, uniquement parce que cette oeuvre était en berbère. En 1957, Bouguermouh fait la connaissance de l’écrivain Mouloud Mammeri, auteur en autres du roman La Colline oubliée. Onze ans plus tard, le comité de censure refuse le scénario, sans explications. La raison est pourtant évidente, il s’agit du premier film en kabyle.L’auteorisation du tournage ne viendra qu’en 1989 et La Colline oubliée sort dans les salles en 1997 au bout de plusieurs décennies d’attente.
Premier assistant lors du tournage de Chronique des années de braise (Palme d’or à Cannes), Abderrahmane Bouguermouh a réalisé plusieurs films : Les Oiseaux de l’été en 1980 ou encore Kahla ou Belda en 1980.

En écrivant ces lignes, nous avons découvert Bouguermouh.com, un site consacré à l’artiste.

Messages

  • Nous te souhaitons un prompt rétablissement à Da Abderrahmane !

    Tarik et Yacine

  • Bonjour, "Hmanou" !
    J’ai bien peu dormi...La nuit a été hantée par mes inquiétides de te savoir hospitalisé...par mes souvenirs de Mouloud Mammeri au Lycée de Jeunes Filles de Rabat ,par ses "coups de gueule" quand je négligeais les mathématiques , son isolement au fond de la cour pour couvrir de sa fine écriture des pages et des pages de caractères étranges , dont j’ignorais qu’ils scelleraient plus tard notre belle amitié...
    Que d’inquiétude,"Hmanou" !...Mais je connais bien ta caboche de Kabyle errant et ton entêtement à vivre...Alors , tiens bon...Tu as pour toi l’affection des tiens et l’amitié de quelques-uns et de quelques-unes dont je suis...
    "Fidèle , fidèle,
    Je suis resté fidèle
    A des choses sans importance pour vous.."
    Charles Trenet
    Alors , tu es OBLIGE de tenir bon !
    Courage,"Hmanou"

    Merci de bien vouloir lui faire passer ce message avant que mon courrier postal ne lui parvienne.Impossible d’envoyer un mail à partir de son site personnel.

  • je te souhaite une prompte guerrison ,avec tout mon coeur ,tiens bien ami de notre combat

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.