rezki.net

Accueil > Société > Abdelmalek Sayad et la mémoire de Nanterre

Abdelmalek Sayad et la mémoire de Nanterre

mercredi 26 avril 2006, par Rezki Mammar

Instituteur et sociologue français d’origine algérienne, Abdelmalek Sayad a apporté une contribution importante à la sociologie urbaine, notamment en étudiant les bidonvilles de Nanterre, en périphérie de Paris. Actuellement, à quelques centaines de mètres des anciens bidonvilles, un collège est en construction. Pourquoi ne pas donner à cet établissement le nom d’Abdelmalek Sayad ? Ce serait une sacrée reconnaissance pour les populations immigrées. Une pétition circule, à l’initiative de l’association Les Oranges. Nous avons rencontré son président, Mhamed Kaki

Messages

  • bonjour merci de mettre le lien avec www.lesoranges.com et non pas avec un autre site.Par ailleurs il y à du nouveau pour le 24 mai 07 "inauguration symbolique" voir sur www.lesoranges.com
    cordialement
    M’hamed KAKI
    0629872121

    • Nanterre,le 18 mai 2007
      Communiqué de presse

      Inauguration Symbolique du Collège Abdelmalek SAYAD .

      Le jeudi 24 mai 2007 à 18h, l’association LES ORANGES appelle à un grand rassemblement à l’angle de la rue Anatole France et de l’avenue de la République à Nanterre , pour inaugurer le collège Abdelmalek SAYAD dont les portes ouvriront en septembre 2007.

      Depuis l’année 2005, différents courriers ont été envoyés par le maire de Nanterre et le Président de l’association LES ORANGES au Conseil Général des Hauts-de-Seine pour proposer de donner le nom du sociologue Abdelmalek SAYAD à ce collège. Le Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine, devenu depuis Président de la République, n’a jamais donné aucune réponse jusqu’à ce jour. Pourtant des milliers de citoyens ont signé sur le site : www.lesoranges.com notre appel à proposer le nom de ce chercheur pour ce nouvel établissement scolaire. Les soutiens continuent d’arriver aujourd’hui encore.
      Le silence des dirigeants du Conseil Général le plus riche de France est pour le moins inquiétant... Que va-t-il se passer réellement ? Le Conseil Général du- 92 va-t-il lui donner un nom en catimini durant l’été 2007 ? Le manque de positionnement vis-à-vis de notre question pose question ! C’est visiblement la loi du silence méprisant que semble choisir le Conseil Général le plus puissant de France !

      Pourtant, en donnant le nom de Abdelmalek SAYAD, sociologue français d’origine algérienne décédé en 1998 à ce lieu éducatif, la puissance publique honorerait la diversité de la France. Notre devise « Liberté, Egalité, Fraternité », prendrait un sens concret dans l’espace public. La mémoire des quartiers populaires deviendrait une mémoire vivante et positive tournée vers l’envie de continuer de construire un avenir meilleur pour tous. Le soir du 6 mai 2007, le nouveau Président de la République, plaidait pour les mots de « générosité, d’ouverture, de tendre la main à tous...... »
      Afin que ces paroles ne s’envolent pas dans l’air, nous demandons aux pouvoirs publics de les inscrire sur les murs des édifices de la République, par exemple en donnant le nom du sociologue Abdelmalek SAYAD au nouveau collège de Nanterre. Ça serait un formidable signe de reconnaissance de la diversité réelle.

      Pour l’association LES ORANGES
      M’hamed KAKI
      www.lesoranges.com 06 29 87 21 21

    • Très astucieux de détourner l’attention du public sur les vrais problèmes. Vous etes travailleur social et vous savez bien que ce n’est pas parcequ’un collège porte un nom d’origine maghrebine que ça va contribuer à la réussite des élèves issus de l’immigration qui y sont inscrits.
      C’est donc à cela que mène les travaux des gens de terrain ? Cette démarche n’est-elle pas purement politique ?

    • Je vois sur le site Les Oranges que vous invitez de temps en temps le très controversé Vincent Geisser pour un débat. Franchement, depuis Abdelmalek Sayad, on est tombé bien bas dans la réflexion sur les Nord Africains. Ah l’islamisme, comme dit Iquvach A « Sidna Barbès Ddunit kamel kkern-as » « Très Saint-Barbès, ils veulent être les maîtres du monde ». Pauvres immigrés, discriminés et incorporés malgré eux dans le bataillon islamique blindé.

  • Bonjour. Comment un grand homme peut-il être kabyle de son vivant et devenir arabe après sa mort. C’est en tout cas comme ça qu’il a été présenté dans les médias. Et pourquoi ne pas donner son nom à autre chose qu’un collège ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.